Suche Bilder Maps Play YouTube News Gmail Drive Mehr »
Anmelden
Books Bücher
" ... j'aimais à me perdre en imagination dans l'espace, mon cœur resserré dans les bornes des êtres s'y trouvait trop à l'étroit; j'étouffais dans l'univers ; j'aurais voulu m 'élancer dans l'infini. "
Petits chefs-d'oeuvre - Seite 511
von Jean-Jacques. - Rousseau - 1857 - 533 Seiten
Vollansicht - Über dieses Buch

Le vrai Voltaire: l'homme et le penseur

Edouard de Pompery - 1867 - 489 Seiten
...sentais, avec une sorte de volupté, accablé du poids de cet univers, je me livrais avec ravissement à la confusion de ces grandes idées, j'aimais à me...de la nature, je me serais senti dans une situation moinsdélicieuse que, celte étourdissante extase à laquelle mon esprit se livrait sans retenue et...
Vollansicht - Über dieses Buch

Les environs de Paris illustrés

Adolphe Laurent Joanne - 1868 - 662 Seiten
...sentais, avec une sorte de volupté, accablé du poids de cet univers; je me livrais avec ravissement à la confusion de ces grandes idées; j'aimais à me...l'univers, j'aurais voulu m'élancer dans l'infini. 19 « Ainsi s'écoulaient, dans un délire continuel, les journées les plus char mantes que jamais...
Vollansicht - Über dieses Buch

Jean-Jacques Rousseau: sa vie et ses ouvrages, Band 2

Saint-Marc Girardin - 1875
...sentais avec une sorte de volupté accablé du poids de cet univers, je me livrais avec ravissement à la confusion de ces grandes idées, j'aimais à me...en imagination dans l'espace; mon cœur resserré dans'les bornes des êtres s'y trouvait trop à l'étroit; j'étouffais dans l'univers, j'aurais voulu...
Vollansicht - Über dieses Buch

Histoire de l'eloquence: avec des jugements critiques sur les plus celebres ...

Auguste Charles Henry - 1875
...volupté accablé du poids de cet univers ; je me livrais avec attendrissement à la confusion des grandes idées; j'aimais à me perdre en imagination dans l'espace; mon cœur, resserré même dans les bornes des êtres, s'y trouvait trop à l'étroit, j'étouffais dans l'univers : j'aurais...
Vollansicht - Über dieses Buch

Mélanges et lettres, Band 1

Ximénès Doudan, Alfred-Auguste Cuvillier-Fleury - 1876
...sentais avec une sorte de volupté accablé du poids de cet univers; je me livrais avec ravissement à la confusion de ces grandes idées ; j'aimais à me...resserré dans les bornes des êtres s'y trouvait trop à-l'étroit; j'étouffais dans l'univers, j'aurais voulu m'clancer dans l'infini. Je crois que si...
Vollansicht - Über dieses Buch

Les environs de Paris illustrés, Band 1878

1878
...sentais, avpc une sorte de volupté, accablé du poids de cet univers; je me livrais avec ravissement à la confusion de ces grandes idées ; j'aimais à me...l*étroit ; j'étouffais dans l'univers, j'aurais voulu m' élancer dans l'infini. « Ainsi s'écoulaient, dans un délire continuel, les journées les plus...
Vollansicht - Über dieses Buch

Fragments d'un journal intime: précédés d'une étude, Band 1

Henri Frédéric Amiel - 1887
...sentais avec une sorte de volupté accablé du poids de cet univers, je me livrais avec ravissement à la confusion de ces grandes idées, j'aimais à me perdre en imagination dans l'espace... J'étouffais dans l'univers, j'aurais voulu m'élancer dans l'infini. » Le Journal et les lettres...
Vollansicht - Über dieses Buch

Fragments d'un journal intime, Band 1

Henri Frédéric Amiel - 1887 - 582 Seiten
...sentais avec une sorte de volupté accablé du poids de cet univers, je me livrais avec ravissement à la confusion de ces grandes idées, j'aimais à me perdre en imagination dans l'espace... J'étouffais dans l'univers, j'aurais voulu m'élancer dans l'infini. » Le Journal et les lettres...
Vollansicht - Über dieses Buch

Lettres du XVIIIe siècle

Albert Cahen - 1894 - 536 Seiten
...sentais, avec une sorte de volupté, accablé du poids de cet univers, je me livrais avec ravissement à la confusion de ces grandes idées, j'aimais à me...m'élancer dans l'infini. Je crois que, si j'eusse dé•«ijlé 4«ns les mystères de la nature, je me serais senti dans une situation moins délicieuse...
Vollansicht - Über dieses Buch

Lamartine: poète lyrique

Ernest Zyromski - 1896 - 337 Seiten
...sentais avec une sorte de volupté accablé du poids de cet univers ; je me livrais aA~ec ravissement à la confusion de ces grandes idées; j'aimais à me...les bornes des êtres s'y trouvait trop à l'étroit ; j'étoufTais dans l'univers ; j'aurais voulu me lancer dans l'infini. Je crois que si j'eusse dévoilé...
Vollansicht - Über dieses Buch




  1. Meine Mediathek
  2. Hilfe
  3. Erweiterte Buchsuche
  4. EPUB herunterladen
  5. PDF herunterladen