Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

XVII. CERASUS vulgarh fruftu rotundo, minimo} atro-rubente , acri

& amaro, serotino.

C Er i s i E R à très-petit fruit noir. Petite Cerise à ratafia.

C'est une variété qui ala taille, les bourgeons, les feuilles: les fruits, &c. moindres que le précédent. La queue qui foutient le fruit est fort longue, & a presque toujours une petite feuille à G naisîànce* Le pédicule du bouton qui devient l'attache commune de trois ou quatre queues de fruits, s'alonge quelquefois de quatre à six lignes.

Cette Cerise est un peu plus tardive que la précédente. Son eau est plus acre & plus amere; ce qui la fait préférer pour les ratafias.

XVIII. CE RA SUS fat'iva fruííu rotundo > maxìmo, è rubro nìgricante,

sapidiflìmo.

Griottier de Portugal. ( Pi. XIII. )

L'Arbre est vigoureux, de grandeur médiocre, aíîez fécond. Ses bourgeons font gros, forts & très-courts, d'un jaune mêlé de rougeâtre.

Ses boutons font gros, courts, obtus, fouvent doubles Sc même triples.

Ses fleurs ont dix lignes de diametre; elles s'ouvrent bien , sortent trois ou quatre de chaque bouton. Les pétales beaucoup plus larges que longs, font divisés suivant leur longueur par un grand pli, & se chifonnent un peu-par les bords.

Ses feuilles font grandes. Celles des branches à fruit ont trois pouces & demi de longueur fur vingt-six lignes de largeur ; leur plus grande largeur est fort près de l'extrémité qui est terminée par une petite pointe; elles se rétréciíîent beaucoup vers la queue fans íè terminer en pointe à leur dentelure est grande, profonde, obtuse, & surdentelée vers l'extrémité de la feuille1 les queues font fortes, longues de dix-huit à vingt lignes ; celles des bourgeons font étoffées, longues de quatre pouces & demi à cinq pouces , larges de vingt-quatre à vingt-huit lignes, plus larges près de la queue qu'à l'autre extrémité, qui se termine presque réguliérement en pointe très-alongée. Les queues font groíîes & fortes, teintes d'un rouge violet, longues de quinze à vingt lignes.

Son fruit est très-gros & très-beau, applati par les extrémités, & un peu par un côté. Ordinairement fon grand diametre est de onze lignes, fon petit diametre de dix lignes, & fa hauteur de huit lignes & demie à neuf. Il s'en trouve qui ont un pouce sur leur grand diametre, onze lignes sur leur petit diametre, & neuf lignes & demie de hauteur; la queue longue de neuf à quinze lignes, est pare, sur-tout à fon insertion dans le fruit, où elle est reçue dans une cavité évasé a assez profonde.

La peau est Galante, d'un beau rouge-brun tirant fur le noir, moins foncé que la Griotte n°. 15.

La chair est ferme, d'un rouge foncé, qui s'éclaircit beaucoup près du noyau.

L'eau est d'un beau rouge, abondante, excellente , íàns acide , relevée d'une petite amertume agréable, plus ou moins sensible suivant les terreins qui font beaucoup varier le goût de ce fruit, toujours très-bon.

Le noyau, fort ressemblant à celui de la Griotte, est presque blanc, ou très-peu teint; haut de quatre lignes & demie, large de quatre lignes, épais de trois lignes & demie.

Cette Griotte mûrit dans le commencement de Juillet. On la regarde comme la plus grosse & la meilleure de toutes les Cerises. Quelques-uns la nomment Royale, Archiduc, Royale de Hollande, Cerise de Portugal, &c.

XIX. CERASUSsaûva fruâusubrotundo, magno, è rubro nigricante j acido.

Grióttier d'Allemagne. Griotte de Chaux. Grosse Cerise de M. le Comte de Sainte Maure. ( PI. X1P. )

Toutes les parties de ce Cerisier font aussi petites & délicates, que celles du précédent font grosses & vigoureuses.

Le bourgeon est long, menu, brun ou rougeâtre du côté du foleil, vert jaunâtre du côté opposé. Le bois plus ancien est d'un brun foncé.

Le bouton est oblong, bien nourri, obtus: le íùpport est large.

La fleur s'ouvre moins que celle des Cerisiers, plus que celle des Merisiers : elle a quinze lignes de diametre. Ses pétales font: plus larges que longs, très-concaves, & fouvent fendus en cœur. II fort trois ou quatre fleurs de chaque bouton.

Les feuilles des branches à fruit font petites, courtes, plus étroites du côté de la queue qu'à l'autre extrémité qui a termine par une très-petite pointe; la dentelure est fine, réguliere, obtuse , peu profonde: ces feuilles ont de deux pouces à deux pouces six lignes de longueur sur une largeur de seize à dix-neuf lignes; les queues font menues, longues de six à onze lignes. Celles des bourgeons font longues de trois pouces, larges de vingt lignes, terminées par une longue pointe, obtuses ou un peu arrondies à leur épanouissement, dentelées aíîez profondément vers leur extrémité, & surdentelées.

Le fruit est gros, ayant onze lignes fur fon grand diametre , dix lignes fur fon petit diametre, dix lignes & demie de hauteur ; le plus fouvent la hauteur & le grand diametre font égaux, & alors étant applati suivant íà hauteur, comprimé & plus renflé à la queue que par la tête, íà forme est plutôt alongée qu'arrondie. La queue est menue, longue de quinze à vingt lignes f plantée dans un enfoncement évasé, mais peu creusé.

La peau est d'un rouge-brun foncé approchant du noir; moins cependant que la Griotte commune. La chair est d'un rouge-foncé.

L'eau est abondante, un peu trop relevée d'acide, qui, dans les terreins froids & humides, va jusqu'à l'aigreur: de forte que fi ce beau fruit a quelque avantage pour la grosseur fur notre Griotte, il lui est bien inférieur pour le goût.

Le noyau est long de près de six lignes , large de quatre lignes R demie, épais de trois lignes & demie, un peu teint, terminé par une petite pointe.

Ce fruit mûrit à la mi-Juillet.

*

XX. CERA SUS fativa multifera > fruftu rotundo, magnot è rubro subnìgricante, suavijstmo.

Royale. Çhery-Duke. ( PI. XV. )

Cet arbre est à peine de moyenne grandeur. Il noue fort bien fon fruit, & en produit très-abondamment.

Les bourgeons G légèrement teints de rougeâtre du côté exposé au foleil; l'autre côté est d'un vert très-clair. Dans un arbre formé, ils ne font ni forts ni longs; parce qu'il ne pouíîè que foiblement en bois.

Les boutons font petits, longs, pointus; & les supports font peu élevés.

Les fleurs s'ouvrent bien; leur diametre est de quatorze lignes. Les pétales font ovales, creusés en cuilleron, fouvent fendus en cœur à l'extrémité, attachés par des onglets assez longs. Il fort de deux à cinq fleurs d'un même bouton.

Les feuilles font d'un vert très-foncé en dedans, un peu plus clair en dehors, foutenues fermes fur des queues grosses, longues d'environ un pouce, teintes d'un rouge qui s'étend rarement sur la grosse nervure. Les bords font garnis d'une dentelure assez

Tome J, B b

fine, peu aiguë & peu profonde; une partie est surdentelée. L'extrémité, terminée par une pointe médiocrement longue & aiguë, est beaucoup plus large que le côté de la queue, qui diminue & se termine réguliérement en pointe. Les feuilles des bourgeons font longues de quatre à cinq pouces, & larges de deux pouces à deux pouces neuf lignes. Celles des branches à fruit font beaucoup moindres ; & celles de l'extrémité des bourgeons font d'une forme contraire.

Le fruit est gros, un peu comprimé par les deux extrémités, & plus applati suivant fa hauteur , que la plupart des Cerises rondes. Son grand diametre est de neuf lignes à dix lignes Sc demie, fon petit diametre de huit à neuf lignes, & íà hauteur de sept lignes & demie à neuf lignes. La queue médiocrement groíîe, toute verte, longue de douze à vingt lignes, est plantée dans un enfoncement évasé & assez profond.

La peau est d'un beau rouge-brun, tirant fur le noir dans l'extrême maturité du fruit.

La chair est rouge, un peu plus ferme que celle de la Griotte.

L'eau est rouge, fans acide, très-douce, & même trop peu relevée dans certains terreins.

Le noyau est long de quatre lignes Sc demie, large de trois lignes & demie, épais de trois lignes.

Cette Cerise mûrit vers le commencement de Juillet.

On cultive trois principales variétés de ce Cerisier, qui n'en different que par le fruit; íàvoir, la Royale hâtive, Duc de May, May-Duke A dont le fruit est moindre, & beaucoup plus hâtif, muriíîànt dès la fin de Mai ou le commencement de Juin; il est bien supérieur en bonté à notre Cerise précoce. La Royale tardive , dont le fruit est beau, mais trop acide ; il ne mûrit qu'en Septembreà R le Ho Imam... Duke, belle & excellente Cerise.

« ZurückWeiter »