Abbildungen der Seite
PDF

de lambeaux de chair attachés, lorsqu'on ouvre le fruit.

Cette Pêche mûrit à la fin de Septembre. .

Il y a des Chevreuses très-tardives qui méritent peu d'être cultivées, parce qu'elles mûrissent rarement.

Nota. Quoique les Pêchers de Chevreuse soient des arbres vigoureux, ils sont fort sensibles à la différence des terreins & des expositions, qui les fait quelquefois tellement changer, qu'à peine peut-on les reconnoître, & qu'on les prend pour des variétés. On voit chez les Pépiniéristes de Vitry, de très· belles & très-grosses Chevreuses, & sur - tout des tardives qui ont près de trois pouces de diametre. Les mêmes Arbres | transplantés dans des terreins ordinaires, donnent des fruits de grosseur beaucoup inférieure, & quelquefois de forme un peu

[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

L'ARBRE a le même port que le Pêcher de petite Mignonne ; il n'est pas plus grand, & il fructifie assez bien. Les bourgeons sont menus; d'un beau rouge du côté du soleil. Les feuilles sont semblables à celles de la petite Mignonne ; longues, étroites, lisses, quelques-unes froncées sur la grande 12CTVure. - Les fleurs sont petites & d'un rouge-pâle. Le fruit est petit, ayant au plus dix-huit lignes de longueur, & vingt lignes de diametre; il est bien arrondi; divisé par une gouttiere large & profonde, qui souvent est encore sensible sur une partie du côté opposé, au-delà du mamelon; & terminé par un mamelon qui est ordinairement assez gros, long, & pointu. Tome II. D

La queue est reçue dans une cavité très-large & profonde. La peau est lisse, fine, brillante, d'une belle couleur de cerise du côté du soleil, & blanche comme de la cire sous les feuilles & du côté de l'espalier. Ces couleurs qui sont comparables à ' ! celles de la Pomme d'Api, rendent ce petit fruit très-agréable à la vue. La chair est blanche, un peu citrine, même auprès du noyau, où quelquefois cependant il y a quelques traits rouges; elle est assez fine & fondante. L'eau est un peu insipide; cependant elle a assez bon goût dans les terreins secs, & aux bonnes expositions. Le noyau est petit, rond, blanc, ou jaune-brun-clair, & ne tient point à la chair. Cette Pêche mûrit vers le commencement de Septembre. Elle orne bien un fruit : c'est son principal mérite.

- XXII. P ERS ICA flore parvo; fructu glabro, violaceo, minori, vinos0| - PETITE VIoLETTE hâtive. ( Pl. XVI. Fig. 2. )

| CE Pêcher est un bel arbre, assez vigoureux, qui donne suf| fisamment de bois, & beaucoup de fruit, même en buisson. | | Ses bourgeons sont médiocrement gros; rouges du côté du ' . | soleil. - - Ses feuilles sont lisses, alongées, & d'un beau vert. | Ses fleurs sont très-petites, de couleur rouge-brun. · Son fruit est de la grosseur de la Double de Troyes, quelquefois moindre; presque rond, ayant souvent plus de longueur que de diametre, & étant un peu applati sur les côtés. Il est divisé suivant sa longueur par une gouttiere peu profonde; & ordinairement terminé par un mamelon assez petit. La cavité dans

laquelle est placée la queue est moins large & moins profonde
qu'à la Pêche-Cerise,

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
[graphic]
[graphic]
[graphic]

Sa peau est lisse & sans duvet, fine, d'un rouge-violet du côté du soleil, & d'un blanc-jaunâtre sous les feuilles. Ces couleurs ne sont pas éclatantes comme celles de la Pêche-Cerise. Sa chair est fine, assez fondante, d'un blanc un peu jaunâtre, de couleur de rose-vif auprès du noyau. Son eau est sucrée, vineuse & très-parfumée; ce qui la fait mettre au nombre des meilleures Pêches. N. | Son noyau est gris-clair, gros relativement à la grosseur du fruit. Cette Pêche mûrit au commencement de Septembre. Pour la manger bonne, il faut la laisser sur l'arbre jusqu'à ce qu'elle commence à se faner auprès de la queue. La Violette d'Angervilliers, qu'on vante avec raison, est la même, ou une petite Violette qui n'en differe que parce qu'elle est un peu plus hâtive.

XXIII. PER SICA fiore parvo; fructuglabro, violaceo, majori, vinoso.
GRosse VIoLETTE hâtive. (Pl. XVI. Fig. 1.)

L'ARBRE ressemble au précédent. Il est vigoureux & très-fertile ; donnant beaucoup de fruit, même en plein-vent. Sa fleur est très-petite. · Son fruit est de la même forme que la petite Violette; mais il est au moins une fois plus gros. Quelquefois il a plus de diametre que de longueur (vingt-six lignes sur vingt-quatre.) Sa peau est fine, lisse, & de même couleur que celle de la petite Violette. Sa chair est blanche, fondante; mais moins vineuse. Ce fruit mûrit aussi au commencement de Septembre, un peu après la petite Violette. Ordinairement plus il est gros, plus il a de qualité; une grosse Violette, de la grosseur dont elle est re

[ocr errors]
[graphic]

XXIV. PERSICA flore parvo ; fructu glabro, è rubro & violaceo

[ocr errors]

VIoLETTE tardive. VIoLETTE marbrée. VIoLETTE panachée.
(Pl. XVII. )

CE Pêcher est vigoureux; pousse beaucoup de bois, & donne beaucoup de fruit. Les bourgeons sont de couleur rouge très-foncée du côté du soleil, & verts du côté du mur. - Les feuilles sont grandes, d'un beau vert, dentelées finement sur les bords, froncées près de l'arrête. Les fleurs sont très-petites, de couleur rouge-pâle. Le fruit est de moyenne grosseur, très-ressemblant à la grosse Violette hâtive; mais plus alongé, moins rond, étant souvent comme anguleux.A la tête on remarque un petit enfoncement, au milieu duquel on apperçoit ordinairement moins un mamelon qu'un point blanc duquel sort le style desséché du pistil, comme un poil noir assez long. La peau est lisse, violette, marquée de points ou petites taches rouges du côté du soleil ; ce qui la fait nommer marbrée. Du côté de l'ombre, elle est verdâtre. La chair est blanche, un peu tirant sur le jaune; rouge auprès du noyau. L'eau est très-vineuse, lorsque les automnes sont chauds & secs; mais lorsqu'ils sont froids, cette Pêche ne mûrit point; elle se fend, & n'est bonne qu'en compote; pour en avancer & en faciliter la maturité, il faut planter ce Pêcher à l'exposition la plus chaude, & découvrir les fruits. Le noyau est de moyenne grosseur. Cette Pêche mûrit un peu avant la mi-Octobre.

XXV. PER SI CA flore parvo; fructu glabro, ferè viridi, maximè serotino.

[ocr errors]

CE Pêcher ressemble en tout au précédent. La peau du fruit n'est pas tachetée de rouge.Du côté du soleil elle est rouge comme une Pomme d'Api; & du côté de l'ombre elle est verte, comme le brou d'une noix. La chair est un peu verdâtre. Cette Pêche mûrit après la mi-Octobre dans l'exposition au midi, & dans les automnes chauds & secs. Souvent elle ne mûrit point; & par conséquent l'arbre mérite peu d'être cultivé.

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
« ZurückWeiter »