Abbildungen der Seite
PDF

La grappe est longue, étroite, presque conique, se terminant en pointe. Les grains sont ordinairement trop serrés , un peu alongés, plus renflés par la tête que vers la queue; leur diametre est de sept lignes & demie, & leur hauteur de huit lignes. La peau est croquante, d'un vert-clair, un peu fleurie, ambrée du côté du soleil. La chair est moins fondante que celle du Chasselas, d'un blanc un peu bleuâtre. Les pepins ( trois ou quatre) sont petits, blancs marbrés de gris mêlé de violet.

Ce Raisin, le plus excellent de tous, acquiert rarement une parfaite maturité dans notre climat.

VII. VITI S apiana, acino medio , rotundo, rubro, Moschato.
M U s c A T. rouge. (Pl. IV.)

LA feuille de cette Vigne est de même forme que celle de la précédente, un peu moins grande ; les découpures ne sont pas plus profondes; la dentelure est semblable, longue, étroite, très-aiguë. La découpure directe est longue de quatre pouces neuf lignes; les deux moyennes, de quatre pouces; & les deux petites, de trois pouces. La queue, grosse, ronde, est longue de trois pouces & demi à quatre pouces & demi. La feuille & la queue se teignent de bonne heure de rouge foncé tirant sur le violet. -

La grappe est alongée comme celle du Muscat blanc, moins garnie de grains, parce que la fleur est plus sujette à couler. Le grain est bien rond, de hauteur & diametre égaux (sept à huit lignes). Son pédicule est assez gros. La peau est plus ferme que celle du Muscat blanc; les grains qui ont été frappés du soleil sont d'un beau rouge-vif, presque pourpre; les autres sont d'une teinte pâle, & comme marbrés de jaune & de rouge-clair.La chair est ferme, d'un blanc-bleuâtre. L'eau est musquée, relevée & agréable. Dans la plupart des grains il ne se trouve qu'un

pepin.

Si ce Raisin est moins excellent que le Muscat blanc, il a le mérite d'acquérir plus de maturité dans notre climat.

[merged small][ocr errors]

LA feuille de cette Vigne differe très-peu de celle du Muscat blanc, pour la grandéur, la forme, la dentelure, &c.

Le fruit est gros, un peu alongé, ayant huit lignes de diametre, sur neuf lignes de hauteur. La peau est très-dure, d'un violet assez foncé & fleuri. La chair est un peu verdâtre. L'eau est musquée & fort agréable; moins cependant que celle des deux précédents. On trouve dans chaque grain deux ou trois pepins assez nourris.

[ocr errors][merged small]

LA feuille de cette Vigne est découpée encore moins profondément que celle des autres Muscats; les découpures étant si peu sensibles, qu'elle paroît presqu'entiere. Sa grande découpure n'a que quatre pouces trois lignes de longueur; & les deux moyennes, trois pouces neuf lignes.La queue est longue d'environ trois pouces & demi. *

Le fruit est moindre en grosseur, & moins alongé que le Muscat violet; son diametre est de sept lignes trois quarts, & sa hauteur de huit lignes. Sa peau est noire, ou d'un violet très-foncé & fleuri. La chair est très - légérement teinte de rouge sous la peau. L'eau est musquée. Ordinairement chaque grain contient quatre petits pepins, pointus, rougeâtres d'un côté. Ce Raisin est bien inférieur en qualité au Muscat blanc; ce

[ocr errors]

X. VITI S apiana, acino maximo, ovato, è viridi flavescente,
Moschato, Alexandrina.

[ocr errors]

LEs feuilles de cette Vigne, un peu moindres que celles des autres Muscats, sont découpées plus profondément, garnies de dents plus fines & un peu plus aiguës.

La grappe est grosse & alongée comme celle des autres Muscats. Le grain est fort gros, ovale, régulier,un peu plus renflé par la tête que vers la queue. Les gros grains ont un pouce de hauteur, sur huit lignes & demie de diametre. La peau est dure, d'un vert-clair, & devient un peu ambrée dans la parfaite maturité. La chair est blanche & ferme. L'eau est relevée de plus ou moins de musc, suivant le degré de maturité. Les pepins (un ou deux) sont fort petits.

Ce Raisin, qui ne mûrit bien qu'en espalier au midi dans les terres & les années chaudes, ne laisse pas d'être très-estimable lors même qu'il n'acquiert qu'une maturité imparfaite, soit qu'on le mange glacé de sucre, soit qu'on l'emploie en confitures, qui sont excellentes & très-relevées.Il se conserve long-temps.

XI. VITIS acina maxima, ovato , saturè violaceo.
R A I s I N de Maroc.

CETTE Vigne est très-grande. Ses bourgeons sont gros & vigoureux. Sa feuille, portée par une grosse queue longue d'environ dix pouces, est grande, découpée profondément, & garnie

de dents grandes & aiguës. La grande découpure est longue de cinq pouces & demi; & les deux moyennes de quatre pouces un quart. -

La grappe est très-grosse. Le grain est ovale, tant soit peu plus gros par la tête que vers la queue ; sa hauteur est d'un pouce, son diametre de dix lignes; souvent il eft plus gros. La peau est dure & épaisse, d'un violet foncé très-fleuri. La chair est d'un blanc-bleuâtre, fondante. L'eau est peu relevée si le fruit est bien mûr; aigre, s'il ne l'est pas. On y trouve un ou deux gros pepins.

Ce Raisin, beaucoup plus agréable à la vue qu'au goût, & plus propre à l'ornement des desserts qu'à l'utilité, mûrit difficilement dans notre climat. Merlet le nomme Raisin d'Afrique, & en diftingue une variété à fruit blanc. Celui qu'il appelle Maroquin ou Barbaron est un gros Raisin rond & violet, qui ne vaut pas mieux.

[ocr errors]

LA feuille de cette Vigne est grande, si peu profondément découpée qu'elle paroît presqu'entiere : sa dentelure est grande & aiguë. La grande découpure est longue de six pouces; les deux moyennes, de quatre à cinq pouces.La queue est grosse, longue de cinq à six pouces.

La grappe ne contient pas un grand nombre de grains.Le grain est long de quatorze à dix-neuf lignes, sur six lignes de diametre dans son plus grand renflement, qui est un peu plus près de la tête que de l'autre extrémité. Il est courbé comme un Cornichon, & diminue de grosseur vers la queue, & beaucoup plus par la tête, sans se terminer en pointe aiguë. La peau est dure, bien fleurie, d'un vert très-clair ou blanchâtre, qui jaunit un peu lors de la maturité fruit. La chair est blanche, fondante, transparente. L'eau est douce & sucrée, lorsque le fruit est bien mûr. Les pepins (deux, plus souvent un seul) sont longs de quatre lignes, terminés en pointe, placés sous le grand renfle1meIlt. , Ce Raisin, dont la forme est singuliere & le goût agréable, seroit plus estimé s'il mûrifsoit mieux. Il a une variété de couleur violette qui mûrit encore plus difficilement.

XIII. VITIS acino majore , ovato, è viridi flavescente, Burdigalensis dicta.

[ocr errors]

DEs trois variétés de cette Vigne, à fruit blanc, à fruit rouge, à fruit noir, on ne trouve communément que la premiere dans nos jardins. Sa feuille est fort grande, & découpée peu profondément. Sa grande découpure est longue de six pouces & demi ; les deux petites, de quatre pouces & demi; & les deux moyennes, de six pouces.La queue est grosse, longue de quatre à cinq pouces.

La grappe est très - grosse , & comme formée de plusieurs moindres grappes. Le grain n'est point trop serré; il est ovale, un peu plus renflé à la tête qu'à l'autre extrémité. Sa longueur est de onze lignes, & son diametre de neuf lignes. La plupart des grains sont plutôt oblongs qu'ovales. La peau est très-dure, peu fleurie, d'un vert-clair qui jaunit un peu lorsque le fruit est mûr. La chair est assez ferme, d'un blanc tirant sur le vert. L'eau est abondante. Chaque grain contient ordinairement quatre pepins de médiocre grosseur.

Ce Raisin, avant que d'avoir acquis sa grosseur, donne par expression le verjus qui est d'un grand usage dans la Cuisine ; on l'emploie aussi entier dans plusieurs sausses.Avant sa maturité, on en fait d'excellentes confitures. Enfin lorsqu'il est parfaitement mûr, il est agréable à manger crud.

« ZurückWeiter »