Abbildungen der Seite
PDF
[ocr errors]

éminences, dont une plus considérable recouvre la naissance de la queue.

La peau est toute couverte de petits enfoncements comme les oranges de Portugal, verte, prend très-peu de rouge. Lorsque le fruit est mûr, elle devient d'un jaune presque blanc du côté de l'ombre, & lavée de rouge très-clair du côté du soleil.

[ocr errors][ocr errors]

XXVI. PY R US fructu medio , Aurantii formâ, partim cinereo, partim insigni rutilo , astivo.

[ocr errors]

L'ARBRE est assez vigoureux ; se greffe sur franc & sur Coignassier. Les bourgeons sont gros & droits, tiquetés, rougeâtres. Les boutons sont gros, pointus, couchés sur la branche, attachés à des supports peu élevés. Les feuilles sont presqu'ovales, longues de trois pouces six lignes, larges de deux pouces trois lignes, diminuant de largeur vers la pointe qui est longue & aiguë. La dentelure des bords est grande & peu profonde. Le pédicule est long de vingt-deux . lignes. Les feuilles moyennes sont presque rondes, & leurs pédicules longs d'environ quatorze lignes. La fleur a quinze lignes de diametre. Les pétales sont longs & terminés en pointe, - '

[graphic]
[merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

LE Poirier se greffe sur franc & sur Coignassier, & est très-fertile. Mais sur franc il est lent à se mettre à fruit.

| Ses bourgeons sont assez gros, peu alongés, très-coudés à chaque œil, verts-jaunâtres, très-peu tiquetés.

Ses boutons sont gros, larges par la base, applatis, terminés en pointe longue & très-aiguë. Leurs supports sont très-gros, renflés au-dessous de l'œil.

Ses feuilles sont presque rondes, ou de forme ovale raccourcie, longues de deux pouces sept lignes, larges de deux pouces quatre lignes, unies par les bords, pliées en gouttiere; l'arrête se courbe en arc en-dessous. Les pédicules sont longs d'environ quinze lignes.

Ses fleurs sont bien ouvertes; leur diametre est de quatorze lignes. Les pétales sont ronds, presque plats. Les sommets des étamines sont de couleur de rose-vif.

Son fruit est petit, presque rond, applati vers la tête, de la forme d'une Orange; ayant dix-sept lignes de hauteur, & dix-huit lignes & demie de diametre. L'œil est assez gros, placé dans une cavité large & peu profonde. Du côté de la queue qui est droite & longue de quinze lignes, cette Poire prend quelquefois un peu la forme de toupie.

[ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]
[graphic]
[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic]
[ocr errors]

Les pepins sont bruns, alongés, pointus, bien nourris & renfermés dans de grandes loges.

[merged small][ocr errors]

CE Poirier se greffe sur franc & sur Coignassier. Ses bourgeons sont gros & forts, droits, d'un brun rougeâtre tirant sur le violet-foncé; semés de très-petits points jaunâtres. Ses boutons sont très-plats & comme écrasés sur la branche, attachés à des supports plats & canelés. Ses feuilles sont plates, presqu'ovales, sans dentelure, longues de trois pouces six lignes , larges de deux pouces deux lignes. Les bords forment quelques ondes ; & l'arrête se repliant en arc en-dessous fait faire à la seuille deux plis à ses extrémités. Leur pédicule est gros, long de neuf lignes. Sa fleur a seize lignes de diametre. Les pétales sont presqu'ovales, peu creusés en cuilleron. Les sommets des étamines sont mêlés de blanc & de pourpre. *, Le fruit est de grosseur un peu plus que moyenne, ayant trois pouces une ligne de longueur, & deux pouces trois lignes de diametre, figuré en poire alongée, bien fait, très-arrondi dans toute sa partie vers la tête où l'œil est placé à fleur du fruit. Le ventre est un peu plus gros d'un côté que de l'autre. La partie qui est vers la queue se termine en pointe obtuse. A la naissance de la queue qui est assez grosse sur-tout vers son extrémité, & longue de neuf lignes, il y a une espece de bourrelet. La Quintynie compare la forme de ce fruit à celle d'un beau & gros Rousselet. Sa peau est unie & comme satinée, verte; elle devient jaune en mûrissant. Le côté du soleil prendune teinte de rouge très-légere, quelquefois assez vive,

Tome II. T

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[graphic]
« ZurückWeiter »