Abbildungen der Seite
PDF

"

Le noyau est long de dix lignes, large de cinq lignes, épais

de trois lignes.
· Cette Prune mûrit en Octobre, & seroit estimée, même dans
une saison moins avancée.Je crois qu'on doit la regarder comme
un Perdrigon tardif, plutôt que comme une Impératrice. La vé-
ritable Impératrice violette est presque ronde, violette, très-
fleurie; aussi tardive que la Prune de Princesse avec laquelle plu-
sieurs la confondent; un peu inférieure en bonté; d'une forme

[ocr errors][ocr errors]

CETTE Prune est de grosseur moyenne, un peu alongée, divisée suivant sa hauteur par une rainure peu sensible, qui s'étend depuis la tête où elle se termine à un petit enfoncement, jusqu'à la queue qui est longue de deux lignes, & plantée dans une cavité très-étroite, mais profonde.Le grand diametre est de quinze lignes & demie; le petit diametre (car le côté de la rainure est applati) est de quatorze lignes un tiers; la hauteur est de seize lignes & demie. La peau est d'un jaune-clair, chargée de fleur, ce qui la fait paroître blanche.La chair est ferme, jaune, comme transparente. L'eau est sucrée & agréable. Le noyau est long de huit lignes & demie, large de quatre lignes & demie, épais de trois lignes ; il quitte entiérement la chair. Dans les années chaudes & seches, elle commence à mûrir vers la fin d'Août. Cette Prune est très-charnue & très-bonne; quelquefois un peu

[ocr errors]
[graphic]

XLI. PRU MUS fructu quam maximo, ovato, luteo.
DA M E - A U B E R T. GRossE-LUIsANTE. ( Pl.XX. Fig. 1o. )

[ocr errors][ocr errors]

CE Prunier ne devient pas grand. Ses bourgeons sont menus & longuets, d'un gris - blanc, la pointe rougeâtre tirant sur le violet. Ses boutons sont peu éloignés les uns des autres, arrondis, peu pointus, écartés de la branche. Les supports sont petits & saillants. Ses fleurs ont onze lignes de diametre; leur pétale est long, étroit, & un peu creusé en cuilleron. Ses feuilles sont alongées, larges vers l'extrémité, se termi

nant en pointe vers la queue, qui est longue de six lignes à un O ij

[ocr errors][ocr errors][merged small][graphic]

pouce, d'un vert presque blanc. Leur dentelure est aiguë, assez grande & profonde. Elles ont deux pouces neuf lignes de longueur, sur douze ou treize lignes de largeur. · Son fruit est gros, très-long, souvent mal fait;tantôt un peu pyriforme, étant renflé vers la tête, & comprimé du côté de la queue qui est assez longue & menue, tantôt courbé comme un cornichon, ou contourné irréguliérement : lorsqu'il est bien formé, il se termine un peu plus en pointe à la queue qu'à la tête; son plus grand diametre est à peu-près à la moitié de sa hauteur. Il n'a point de gouttiere ; mais un applatissement qui s'étend de la tête à la queue, au milieu duquel on apperçoit une ligne d'un vert plus foncé; & ce côté est plus convexe suivant la longueur du fruit que le côté opposé. Sa hauteur est de vingttrois lignes, & son diametre de quatorze lignes; la longueur de sa queue est de huit lignes. La peau est aigre, coriace, verte, légérement fleurie, comme transparente. La chair est verte, grossiere, mollasse. · L'eau est un peu aigre, cependant sucrée, mais ayant un goût de sauvageon qui est désagréable. Le noyau est très-long, pointu, adhérent à la chair. Sa longueur est de quatorze lignes, sa largeur de cinq lignes, son épaisseur de trois lignes. Cette Prune mûrit au commencement de Septembre. Elle n'est bonne qu'en compotes & en confitures; & la Reine-Claude & les Perdrigons lui sont de beaucoup préférables pour ces

[ocr errors]
[ocr errors]

XLIII. PRUMUS fructu medio, oblongo, cereo. .
PR UNUS fructu cerei coloris. Inst.
SA 1 N T E - CAT H E R IN E. (Pl. XIX. )

L'ARBRE est vigoureux, & produit beaucoup de fruit.
Les bourgeons sont gros, longs, bien arrondis, d'un brun-
clair tirant sur le violet, tiquetés de très-petits points gris.
Les boutons sont de grosseur moyenne, pointus, écartés de
la branche; les supports sont assez élevés.
Les fleurs ont onze lignes de diametre; les pétales sont de
figure ovale, applatie par les côtés; les sommets des étamines sont
d'un jaune-foncé.
Les feuilles sont longues de trois pouces six lignes, larges de
vingt & une lignes. Leur plus grande largeur est au milieu; &
les deux extrémités se terminent également en pointe. Les den-
telures sont fines & profondes. La queue est longue de neuf
lignes.
Le fruit est de grosseur moyenne, alongé, ayant quinze lignes
& demie de diametre, & dix-sept lignes de hauteur; un peu plus
renflé du côté de la tête que du côté de la queue, qui est menue,
longue de neuf lignes, plantée dans une cavité étroite. Il est di-
visé suivant sa hauteur par une gouttiere large & assez profonde
vers la queue, & vers la tête où elle se termine à un petit appla-
tissement. -
La peau est d'un vert tirant sur le jaune, bien fleurie. Elle de-
vient ambrée dans la parfaite maturité du fruit, & même tiquetée
de rouge, lorsque l'arbre est en espalier. Elle est toujours un peu
coriace & adhérente à la chair.
La chair est jaune, fondante & délicate, lorsque le fruit est
bien mûr. -
L'eau est alors très-sucrée, & d'un goût excellent,

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][subsumed][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][graphic][graphic]

r1o TRAITÉ DES ARBRES FRUITIERS.

Le noyau est long de huit lignes & demie, large de cinq lignes & demie, épais de trois lignes & demie. Il ne tient point du tout à la chair.

Cette Prune, excellente crue, & en confitures, mûrit vers la mi-Septembre. Elle est un peu sujette aux vers.

[merged small][ocr errors][ocr errors]

LEs bourgeons de ce Prunier sont noirâtres, ou d'un violet foncé. Ses fleurs ont dix lignes de diametre ; & leurs pétales sont ronds & très-creusés en cuilleron. Les feuilles sont alongées, dentelées finement par les bords, d'un vert-brun en dessus, & d'un vert-pâle en dessous, terminées en pointe aiguë, longues de deux pouces & demi, larges de dix-huit lignes. Leur plus grande largeur est à peu près au milieu de leur longueur.

Le fruit est petit, de la forme d'une olive, un peu moins gros du côté de la tête que du côté de la queue qui est longue de cinq à six lignes; il a huit lignes & demie de hauteur, & sept lignes & demie de diametre. Sa peau noire, ou d'un violet foncé, est fleurie. Sa chair est d'un jaune tirant sur le vert. Son eau est aigre; & lorsque l'extrême maturité lui fait perdre cette aigreur, elle devient insipide. Son amande est amere, grosse, bien formée, sans noyau, ne tient point à la chair. Souvent on trouve autour un filet ligneux comme un demi-cercle, ou comme le chaton d'une lunette.

Cette Prune mûrit à la fin d'Août, & n'est que curieuse.

[graphic]
« ZurückWeiter »