Abbildungen der Seite
PDF

L'eau est assez relevée, un peu aigrelette.

Le noyau, long de neuf lignes & demie, large de six lignes, & épais de quatre lignes, ne tient à la chair que par quelques endroits sur le côté,

Cette Prune, qui ressemble beaucoup à l'Impériale, mûrit

vers la fin d'Août; vers la mi-Août dans les terres chaudes & légeres.

XXXV. PRUMUS fructu quàm maximo, ovato, albo.

IMP É R I A LE blanche.

Ce Prunier produit peu de fruit, & mérite peu d'être cultivé.Il est très-vigoureux. Ses bourgeons sont gros, forts & blanchâtres. Ses fleurs sont très-grandes. Ses feuilles sont grandes & longues.

Son fruit est très-gros, ovale, de la forme, & presque de la grosseur d'un œuf de poule d'Inde.La peau est blanche, coriace, adhérente à la chair, qui est blanche, ferme & seche. L'eau est aigre & désagréable.Le noyau est long, pointu , & ne quitte point la chair.

Ce fruit, que je crois être la grosse Datte, n'a de mérite que sa grosseur & sa belle forme; il ne vaut rien cru, ni en Pruneaux.Avec beaucoup de sucre, on peut en faire de belles compotes.

XXXVI. P R U M US fructu medio, longiori, violaceo.
D 1 AP R É E violette. (Pl. XVII. )

L'ARBRE donne beaucoup de fruit. Ses bourgeons sont gros, médiocrement longs, gris-clair, couverts d'un duvet blanchâtre très épais. Ses boutons sont gros, triples, quadruples comme ceux de 1'Abricotier. Les supports sont très-saillants. Ses fleurs ont un pouce de diametre. Les pétales sont oyales,

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][graphic][graphic]

Souvent les sommets de quelques étamines se développent un eu.Je ne sais si quelqu'autre Prunier fleurit aussi abondamment. Ses feuilles sont longues de trois pouces & demi, larges de deux pouces sept lignes; terminées en pointe vers la queue ; leur plus grande largeur étant vers l'autre extrémité; elles sont

d'un assez beau vert, dentelées finement & très-peu profondé

ment : elles se recroquevillent & se replient en divers sens. Celles des branches à fruit sont beaucoup moindres : elles ont à peine deux pouces sur treize ou quatorze lignes. Son fruit est de moyenne grosseur, alongé, ayant dix-huit lignes de hauteur, sur quatorze lignes de diametre; un peu plus renflé du côté de la queue que du côté de la tête. La gouttiere qui s'étend suivant sa longueur est à peine sensible. Il est soutenu par une queue menue, longue de six lignes au plus, placée presqu'à fleur. La peau est mince, violette, très-fleurie, se détache facilement de la chair. La chair est ferme, délicate, d'un jaune tirant sur le vert. L'eau est sucrée & agréable. Le noyau est fort alongé, quitte bien la chair. Il est long de dix lignes, large de cinq lignes, épais de trois lignes & demie ; terminé en pointe très-aiguë. Cette Prune mûrit au commencement d'Août. Elle est trèscharnue, bonne crue, & excellente en Pruneaux.

XXXVII. PRUNUS fructu medio , longiori, ceras colore, punctis fuscato.

[ocr errors]

L'ARBRE est beau & vigoureux; fleurit abondamment. Ses bourgeons sont gros, longs, bien arrondis, couverts d'un duvet fin, velouté, sensible au toucher, gris-clair, qui cache

- 1

[ocr errors]

une couleur de brun-violet du côté du soleil, & jaunâtre du côté
de l'ombre.
Ses boutons sont petits, larges par la base, couchés sur la
branche ; les supports sont élevés.
Ses fleurs ont onze lignes de diametre; il en sort deux ou trois
d'un même bouton. Les pétales sont presque ronds, un peu creu-
sés en cuilleron. Les sommets des étamines sont d'un jaune-au-
I'Ore.
Ses feuilles sont petites, presque rondes, un peu moins lar-
ges vers la queue que vers l'autre extrémité. Leur dentelure est
très-peu profonde & n'est qu'un petit segment de cercle. La
longueur est de seize lignes, & la largeur de quatorze lignes. La
queue est longue de six lignes.
Son fruit est de grosseur moyenne, long, ayant dix-huit lignes
de hauteur, & quatorze lignes & demie de diametre. Il est
ordinairement applati sur son diametre; de sorte que sur son
applatissement, il n'a que douze lignes deux tiers de diametre :
cet applatissement est sensible sur les deux côtés opposés, &
plus considérable vers la tête que vers la queue. Il n'a point de
gouttiere, mais seulement une ligne qui s'étend de la tête à la
queue, & passe sur un côté du grand diametre, & non pas sur

· un des côtés applatis. La queue, longue de quatre lignes, est

placée dans une cavité peu profonde.
La peau est d'un rouge-cerise, très-tiquetée de points bruns

qui rendent sa couleur terne. Elle s'enleve aisément.
La chair est jaune, ferme & fine. . -
L'eau est assez abondante & d'un goût relevé & très-sucré.
Le noyau est long de dix lignes; large de cinq lignes & demie,

épais de trois lignes; il n'est point adhérent à la chair.
Cette Prune mûrit au commencement de Septembre.

[ocr errors]
[graphic]

XXXVIII. P R U NUS fructu parvo, ovato-longo, è viridi albido.
D I A P R É E blanche. ( Pl. XX. Fig. 1 1.)

LEs bourgeons de ce Prunier sont gros & longs, bien arrondis, d'un violet-foncé du côté du soleil, & presque lilas du côté opposé.

Les boutons sont petits, très-pointus, couchés sur la branche. Les supports sont gros & larges.

Les fleurs ont dix lignes de diametre; leurs pétales sont longs de quatre lignes & demie, & larges de trois lignes. On en trouve à six & à sept pétales, dont un n'est ordinairement qu'un sommet d'étamine un peu développé. .

Les feuilles sont longues, étroites, terminées en pointe aux deux extrémités ; cette pointe est beaucoup plus alongée vers la queue, qui est menue, longue de onze lignes; les bords sont dentelés très-peu profondément. Leur longueur est de trois pouces deux lignes, & leur largeur de treize lignes.

Le fruit est petit, de forme ovale-alongée; sa hauteur est de quinze lignes, & son diametre est de dix lignes & demie. Il est rond suivant son diametre, n'ayant ni rainure ni applatissement ; mais seulement une ligne verte qui s'étend de la tête à la queue. Sa queue est longue de quatre à cinq lignes, & plantée à fleur du fruit.

La peau est d'un vert presque blanc, couverte d'une fleur blanche; dure, amere; mais elle se détache assez facilement de la chair.

La chair est d'un jaune très-clair, ferme.

L'eau est très-sucrée, d'un goût relevé & très-fin, lorsque l'arbre est planté en espalier.

Le noyau est long de neuf lignes & demie, large de quatre lignes, épais de deux lignes & demie.

Cette

[ocr errors]

Cette Prune mûrit au commencement de Septembre; en espalier elle mûrit plutôt.

[merged small][ocr errors][ocr errors]

CE Prunier a quelque ressemblance avec le Prunier de Perdrigon. Les bourgeons sont médiocrement forts; leur écorce est rougeâtre. Les boutons sont gros, pointus, peu éloignés l'un de l'autre, peu écartés de la branche; beaucoup sont doubles ou triples. Les supports sont gros & larges. Les fleurs sont petites & s'ouvrent bien. Leurs pétales sont ovales. Les feuilles sont de médiocre grandeur, longues de deux pouces dix lignes, larges de vingt lignes. Leur plus grande largeur est à peu près au milieu; & les deux extrémités se terminent en pointe. La dentelure est grande & profonde. La queue est longue de six lignes, Les nervures sont couvertes d'un duvet épais. • , Le fruit est de grosseur moyenne, long, pointu par les deux extrémités. Souvent son contour n'est pas régulier sur un côté suivant sa longueur. Sa queue est bien nourrie, longue de six à sept lignes, plantée presqu'à fleur du fruit.Il n'a point de rainure sensible. Sa hauteur est de dix-huit lignes, & son diametre de treize lignes & demie. La peau est d'un beau violet, très-fleurie, un peu dure. La chair est ferme & délicate. Elle tire sur le jaune du côté qui a été frappé du soleil, & sur le vert de l'autre côté. L'eau est assez douce pour une Prune tardive.

Tome II. O

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][subsumed][ocr errors][ocr errors][ocr errors][graphic][graphic][graphic]
« ZurückWeiter »