De la monarchie prussienne, sous Frédéric le Grand: avec un appendice contenant des recherches sur la situation actuelle des principales contrées de l'Allemagne, Band 1

Cover
s.n., 1788
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 245 - Je ne viens pas prêcher la tolérance. La liberté la plus illimitée de religion est à mes yeux un droit si sacré , que le mot tolérance , qui voudrait l'exprimer , me paraît en quelque sorte tyrannique lui-même; puisque l'existence de l'autorité qui a le pouvoir de tolérer attente à la liberté de penser , par cela même qu'elle tolère , et qu'ainsi elle pourrait ne pas tolérer.
Seite 158 - Également remarquable par l'audace de sa pensée, la sagacité de son esprit, l'énergie de sa prudence et la fermeté de son caractère, on ne sait qu'admirer le plus de ses talents variés, de son profond jugement ou de sa grande âme. Brillant de toutes les qualités physiques et morales, fort comme sa volonté, beau comme le génie, actif jusqu'au prodige, il perfectionna, il compléta...
Seite 158 - ... variés, de son profond jugement ou de sa grande âme. Brillant de toutes les qualités physiques et morales, fort comme sa volonté, beau comme le génie, actif jusqu'au prodige, il perfectionna, il compléta tous ces avantages et ne fut pas moins éminemment son propre ouvrage que celui de la nature.
Seite 159 - Ainsi l'extrême justesse de son esprit fit plus pour le rendre équitable et bienfesant, que uVût fait l'équivoque bonté des cœurs nés sensibles. Il ne connut qu'une passion ; la gloire, et il fut ennemi de la louange: qu'un goût; soi-même, et sa vie entière fut pour les autres: qu'une occupation; son noble métier de roi. Il le fit avec la plus inimitable persévérance, pendant quarante-six années, sans discontinuation, jusqu'au jour qui précéda sa mort philosophique et simple, après...
Seite 159 - ... avantages, et ne fut pas moins éminemment son propre ouvrage que celui de la nature. Né facile, il se rendit sévère ; absolu jusqu'à la plus redoutable impatience, il fut tolérant jusqu'à la longanimité ; vif, ardent, impétueux, il se fit calme, modéré, réfléchi.
Seite 42 - La royauté tira la maison de Brandebourg de « ce joug de servitude , où la maison d'Autriche « tenoit alors tous les princes d'Allemagne...

Bibliografische Informationen