Denkwürdigkeit meiner Zeit oder Beiträge zur Geschichtev ...: 1778 bis 1806, Band 5

Cover
Mever, 1819
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 557 - Mémoires depuis la paix de Hubertsbourg 1763 jusqu'à la fin du partage de la Pologne 1775. V, 82. U. . ' Mémoires de la guerre de 1778. V, 83. Reflexions sur les talens militaires et sur le caractère de Charles XII, roi de Suède.
Seite 559 - De la littérature allemande; des défauts qu'on peut lui reprocher; quelles en sont les causes; et par quels moyens on peut les corriger.
Seite 185 - En vain je ferai des efforts pour m'étourdir et me distraire, en vain j'essaierai différents genres de travaux, d'études et de lectures ; ma tête fatiguée et presque épuisée par quarante ans de méditations profondes, est aujourd'hui privée de cette ressource qui a si souvent adouci mes peines; elle me laisse tout entier à ma tristesse ; et la nature, anéantie pour moi, ne m'offre plus ni un objet d'intérêt, ni même un objet d'occupation.
Seite 74 - Des moeurs, des coutumes, de l'industrie, des progrès de l'esprit humain dans les arts et dans les sciences. — Du gouvernement ancien et moderne du Brandebourg.
Seite 39 - ... la puissance suivre toujours celui qui te ressemble le plus. Et tu verras la vénération inaltérable de ton nom réunir les François, que tu as toujours beaucoup aimés, avec les Prussiens dont tu fais la gloire, dans la célébration des eminentes vertus que ton souvenir rappelle.
Seite 152 - Charles,I' d'un ennemi sourd aux cris de la haine Reçois l'éloge pur, l'hommage mérité: Je le dois à ton nom, comme à la vérité.
Seite 151 - Vous le verrez souillé de menrtres, de forfaits. Tout général cruel, qui pille , qui ravage , Qui permet les excès , qui souffre le carnage , Eût-il même conquis les plus vastes terrains , Voit ses plus beaux lauriers se flétrir dans ses mains. La voix de l'univers , contre lui réunie, Oubliant ses exploits...
Seite 177 - Nous connaissons les crimes que le fanatisme de religion a fait commettre. Gardons-nous d'introduire le fanatisme dans la philosophie; son caractère doit être la douceur et la modération. Elle doit plaindre la fin tragique d'un jeune homme qui a commis une extravagance ; elle doit démontrer la rigueur excessive d'une loi faite dans un temps grossier et ignorant ; mais il ne faut pas que la philosophie encourage à de pareilles actions, ni qu'elle fronde des...
Seite 173 - Il ya quelque chose de si lâche à calomnier les morts, il ya tant d'indignité à noircir la mémoire des hommes de mérite, il ya quelque chose dans ce procédé qui dénote une vengeance si implacable, si atroce, que je me repens presque de la statue qu'on lui érige.
Seite 171 - Pour moi, menacé du naufrage, Je dois, en affrontant l'orage, Penser, vivre, et mourir en roi.

Bibliografische Informationen