Province de Constantine: Récueil de renseignements pour l'expédition ou l'établissement des Français dans cette partie de l'Afrique septentrionale

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 176 - Les vaisseaux y abordent, les caravanes y viennent, et c'est un entrepôt de marchandises. Ses habitants sont riches et plus habiles dans divers arts et métiers qu'on ne l'est généralement ailleurs, en sorte que le commerce y est florissant. Les marchands de cette ville sont en relation avec ceux de l'Afrique occidentale, ainsi qu'avec ceux du Sahara et de l'Orient ; on y entrepose beaucoup de marchandises de toute espèce. Autour de la ville sont des plaines cultivées où l'on recueille du blé,...
Seite 176 - Il ya un chantier où l'on construit de gros bâtiments, des navires et des galères, car les montagnes et les vallées environnantes sont très boisées et produisent de la résine et du goudron d'excellente qualité.
Seite 45 - ... la ville vers l'orient , puis tourne vers le nord , baigne le pied de la montagne à l'occident et retourne de nouveau vers le nord , pour aller se jeter enfin dans la mer , à l'ouest de la rivière de Sahar '). Constantine est l'une des places les plus fortes du monde ; elle domine des...
Seite 45 - Il se compose d'arches supérieures et d'arches inférieures, au nombre de cinq, qui embrassent la largeur de la vallée. Trois de ces arches, celles qui sont situées du côté de l'ouest, à deux étages, ainsi que nous venons de le dire, sont destinées au passage des eaux, tandis que leur partie supérieure sert à la communication entre les deux rives. Quant aux autres, elles sont adossées contre la montagne. » Ce pont ne servait pas seulement à relier les deux rives : il était aussi utilisé...
Seite x - Méditerranée , et ouvert des voies nouvelles à la civilisation européenne , ne doit pas rester sans résultat pour la science; et, de son côté , la science elle-même peut concourir à cette œuvre de civilisation qui commence en Afrique sous la protection de nos armes.
Seite xi - ... concourir à cette œuvre de civilisation qui commence en Afrique sous la protection de nos armes. Quelques personnes qui s'occupent avec une attention éclairée des affaires d'Alger m'ont signalé et j'ai senti moi-même les avantages que , sous ce double rapport...
Seite 332 - Passalacqua, précédée d'observations critiques sur l'alphabet hiéroglyphique découvert par M. Champollion le jeune, et sur le progrès fait jusqu'à ce jour dans l'art de déchiffrer les anciennes écritures égyptiennes.
Seite 84 - Elle provient d'une montagne voisine qui est très haute et dont on extrait des pierres de moulin ') d'une qualité tellement parfaite , que leur durée égale quelquefois celle de la vie d'un homme sans qu'il soit besoin de les repiquer , ni de les travailler en aucune manière , à cause de la dureté du grain et de la cohésion des molécules qui les composent. Les Arabes dominent sur le territoire de Maddjâna et y emmagasinent leurs provisions.
Seite 61 - L'Abigas qui descend des peutes de « l'Auras et coule dans la plaine de Bagaï, arrose « autant de terrain que les habitans le désirent. Ils « ont coupé cette plaine par de nombreux canaux, « les uns souterrains , les autres à ciel ouvert, dans « lesquels l'Abigas se partage. Au sortir de ces ca« naux, le fleuve réunit ses eaux dans son lit nature rel.
Seite 117 - Aperçu historique, statistique et topographique sur l'État d'Alger, à l'usage de l'armée expéditionnaire d'Afrique » on n'y fait même pas allusion bien que le rapport BOUTIN y soit très largement utilisé.

Bibliografische Informationen