Flore des jardins, Band 1

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 156 - ... d'abord, une sorte de débridement, pour parler avec M. Robert ; les parties jeunes de l'écorce sont comme soulagées du poids qui comprimait leur développement, le tissu cellulaire s'étend, la séve circule avec plus de liberté pour repousser en dehors les parties anciennes, et il est évident que cet effet de dilatation doit se propager jusqu'à l'aubier luimême. De tout temps, les jardiniers avaient remarqué qu'un moyen sûr d'activer le développement des jeunes arbres était de fendre...
Seite 157 - ... général, à regarder comme probable le succès d'une pareille méthode ;' elle ne serait, après tout, qu'un corollaire du principe sur lequel toutes ses opérations sont fondées. Les travaux de M. Robert furent malheureusement interrompus en 1848; l'administration d'alors en perdit de vue, ou à peu près, le but et l'importance. Les nouveaux inspecteurs des promenades crurent remédier suffisamment au dépérissement des arbres par l'emploi de moyens hygiéniques et médicaux. Par exemple,...
Seite 157 - ... soit accru. Knight avait remarqué depuis longtemps que les arbres décortiqués avaient plus grossi dans l'espace de deux années, qu'ils ne l'avaient fait pendant les dix années qui avaient précédé l'opération. On l'a vu, les procédés de M. Robert n'ont rien en euxmêmes d'absolument nouveau ; mais ce qui lui appartient en propre, c'est d'en avoir systématisé la pratique, et de l'avoir appliquée hardiment, profondément, et de manière à amener la destruction du scolyte. M. Robert...
Seite 150 - L'existence des arbres de nos promenades publiques est exposée à mille dangers : aussi les tables de la mortalité qui sévit dans leurs rangs sont-elles lamentables. A peine sont-ils plantés que, malgré les moyens préservatifs que la police multiplie autour et auprès d'eux, ils ont à subir de la part des passants des outrages de toute espèce : chocs, meurtrissures, rien ne leur est épargné. Les enfants, — cet âge sans pitié, comme dit La Fontaine, — les tourmentent de toutes façons,...
Seite 154 - Robert appelle sa phloloplastie (de <pXowç, écorce, et uXàs•TEiv, former). C'est un axiome élémentaire en chirurgie, que les plaies doivent être tenues proprement. Celles des arbres, meurtrissures, chancres, gouttières, seront débarrassées de toutes les parties de tissu décomposées, et grattées à vif. Si le mal a été assez profond pour mettre le bois à nu, on étendra sur la surface ligneuse un enduit quelconque, pour la préserver du contact de l'air qui en hâterait la destruction....
Seite 178 - ... c'est qu'elle est l'indice de matières organiques provenant évidemment de sources suspectes, des eaux ménagères, par exemple, ou des infiltrations que laissent échapper les nombreuses fosses d'aisances établies en contre-bas du sol. Qu'on n'oublie pas, d'ailleurs, que chaque année les crues de la Seine, les inondations souterraines, mettent en communication les assises inférieures du terrain avec les assises supérieures, là où sont les réceptacles d'immondices, et que les eaux, en...
Seite 155 - ... bords, non-seulement il faudra la respecter soigneusement, mais encore il importe beaucoup de conserver, si on le peut, pour les protéger, quelques minces feuillets de la couche subéreuse : c'est l'espoir de la phloioplastie. Lorsqu'on opérera dans une saison où la chaleur sera modérée, ou même pendant l'hiver, il ne faudra pas craindre, comme pour le bois, le contact prochain de l'air pour les fibres corticales ; elles en ont besoin au contraire, et l'application d'un enduit bitumineux,...
Seite 153 - Les conclusions, qui tendaient à approuver les recherches de M. Robert et à ordonner l'impression de son mémoire dans le recueil des savants étrangers, furent adoptées. Les végétaux, en leur qualité d'êtres animés, relèvent, comme les animaux, de l'art de guérir considéré dans sa plus grande généralité. L'hygiène qui leur est propre s'appuie sur la connaissance de leurs organes et le mode de leur accroissement, sur celle des milieux où ils sont destinés à vivre, afin d'écarter...
Seite 150 - Si, au travers de tant d'obstacles, l'arbre parvient à vivre et à développer ses branches, on l'accuse d'offusquer les maisons voisines. Trop souvent, malgré la surveillance des sergents de ville, il est victime d'un empoisonnement avec préméditation. Qui sait même si, au jour de l'émeute, le bourgeois imprudent ne donnera pas lui-même le signal du renversement? Mais le bourgeois ne tardera pas à se repentir de son ingratitude. L'invasion étrangère avait devancé nos discordes civiles...
Seite 61 - La Commission des Expositions, constituée en Jury d'admission, sera chargée de la réception de tous les produits présentés. Elle aura sur eux un droit absolu de contrôle et de placement.

Bibliografische Informationen