Revue horticole

Cover
Librairie Agricole de la Maison Rustique, 1861
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 362 - ... recherches et que je n'ai trouvé que des chrysalides vides. La chenille que j'ai observée est d'un vert blanchâtre, translucide, avec la tête brune; elle a pour habitude de rouler les jeunes feuilles sur leurs bords, pour se l'aire ensuite un abri. Elle se lient enfermée dans ce léger tissu, ft ne se nourrit que du parenchyme de la feuille qui lui sert d'habitation . » En effet, c'est à l'extrémité de la feuille enroulée que cette espèce subit toutes les phases de sa vie évolutive....
Seite 33 - La feuille ainsi préparée el trenipéc pendant un moment dans de l'eau en ebullition et immergée aussitôt après dans une eau tiède, rendue acide par l'addition d'une certaine quantité de jus de citron. Au bout de quelques instants, on la retire de ce second bain pour la plonger dans de l'eau très froide ; puis on la laisse sécher. Alors, le bord des lanières se reploie en arrière en prenant une forme cylindroïde qui augmente beaucoup leur solidité.
Seite 33 - Cette opération se pratique en fendant longitudinalement, de bas en haut, chacune de ses sous-divisions avec l'ongle du pouce, de manière à n'en conserver que la partie moyenne qui reste attachée à la queue, et à laquelle on laisse une largeur qui varie selon la finesse du tissu auquel elle est destinée. La feuille, ainsi préparée, est trempée pendant un moment dans de l'eau en...
Seite 28 - ... la greffe. Dans les pays où ces Pêchers francs de pied existent, on les trouve habituellement dans les vignes, les champs et les jardins mal soignés. Ces pauvres arbres, abandonnés à eux-mêmes, vivent comme ils peuvent et tant qu'ils peuvent ; ils perdent peu à peu leur bois, puis finissent par mourir après avoir donné des fruits médiocres, faute de soins. Voici un moyen bien simple de maintenir ces Pêchers vigoureux, féconds, et d'obtenir d'aussi beaux truits que leur espèce le...
Seite 31 - Ses fleurs sont disposées eu épis très denses qui naissent immédiatement de la souche, ainsi que les feuilles. La queue de celles-ci est arrondie, et sa longueur est d'environ un mètre. Le limbe épanoui a la forme d'un disque à plis rayonnants, déchiqueté sur son bord, et offrant un diamètre de o m ,/ ( o à o nl ,8o.
Seite 14 - Superfin ; en effet, leur forme, leur coloration, leur époque de maturité sont tellement semblables que je ne sais pas sur quels caractères on se fonderait pour les séparer. Les marchands, que l'intérêt porte à multiplier les variétés, leur assignent, je le sais , des époques de maturité différentes; mais, depuis cinq ans, j'ai pu déguster ces trois poires en parfait état, du 10 au iS octobre, bien que provenant toutes trois soit de localités fort éloignées soitdu Muséum ou des...
Seite 34 - Les jolis porte-cigares (cigarreras) fabriqués à Lima et autres villes du Pérou, se font avec les mêmes matériaux que les chapeaux de Guyaquil. (Extrait de la Revue horticole). Brexia chrysophylla. Genre unique de la famille des Brexiacées, voisine des Saxifragées. — De l'île de Madagascar.
Seite 151 - Beau» mont a, le premier, indiqué les principaux systèmes de soulèvements reconnus par une étude approfondie des roches. Ces grands faits admis, on comprend comment les montagnes se sont formées : ce sont les résultats de ces brisures, de ces plissements dont nous venons de parler...
Seite 362 - ... nombreux Lilas dont il est parsemé, on remarquera que tous ces arbrisseaux sont en partie dépourvus de feuilles, et que celles qui restent encore sont roulées, contournées à leur extrémité, desséchées et comme brûlées. Dans l'espoir île rencontrer la chenille ou la nymphe du Microlépidoptère dévastateur, j'ai examiné et déroulé un très-grand nombre de feuilles; mais il est probable que, lorsque j'ai commencé ces recherches, il était beaucoup trop tard, car, à l'extrémité...
Seite 362 - ... ensuite un abri. Elle se lient enfermée dans ce léger tissu, ft ne se nourrit que du parenchyme de la feuille qui lui sert d'habitation . » En effet, c'est à l'extrémité de la feuille enroulée que cette espèce subit toutes les phases de sa vie évolutive. Ce Microlépidoptère ayant ¿té, cette année, un véritable fléau pour les Lilas, je me suis demandé si l'on ne pourrait pas arrêter les dégâts causés à cet arbuste par sa chenille. . . »D'abord, j'ai cherché à savoir si...

Bibliografische Informationen