Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

III. MALUS fructu maximo, glabro, prominentiùs coffato , luteo ,

carne granoså, brumali.
CALVILLE blanche d'Hiver. (Pl. II.)

L'ARBRE est beau, vigoureux & fertile.

Les bourgeons sont gros, longs, droits, couverts d'un duvet fin, tiquetés de très-petits points; d'un brun violet ou minime du côté du soleil , plus clair du côté de l'ombre.

Les boutons sont très-courts, quelques-uns à peine apparents; leurs supports font peu élevés.

Les feuilles sont longues de trois pouces cinq lignes, larges de deux pouces quatre lignes, diminuant beaucoup de largeur vers la pointe. Les bords sont garnis de grandes dentelures pros fondes & arrondies. La queue est longue d'un pouce.

La fleur a vingt & une lignes de diametre. Les pétales font de la forme d'une truelle , longs de dix lignes, larges de sept lignes, panachés de rouge-vif en dehors, & assez teints de rouge en dedans.

Le fruit est très-gros, ayant trois pouces trois lignes de diametre sur deux pouces onze lignes de hauteur. Quoique son diametre excede la hauteur, il paroît cependant très-peu applati, Sa plus grande largeur est du côté de la queue, qui est menue & assez longue, plantée au sommet d'une cavité dont les bords font irréguliers, & la profondeur ordinairement égale à la longueur de la queue. L'ail est petit, placé dans une cavité trèsirréguliere , bordée de bosses très-saillantes qui s'étendent sur le fruit, & y forment des côtes très-élevées , qui s'abaissent à mesure qu'elles approchent du plus grand renflement du fruit, où elles disparoissent presqu'entiérement.

La peau est unie, d'un jaune-pâle. Quelquefois les endroits qui ont été exposés au soleil prennent un beau rouge-vif.

La chair est blanche, grenue, tendre, légere, fine.

L'eau est relevée fans acidité.

L'axe du fruit est creux, entouré de cinq grandes loges féminales.

Cette Pomme commence à mûrir en Décembre, & fe garde quelquefois jusqu'en Mars. Son mérite est connu.

IV. MALUS fructu maximo , costato , glabro , Saturatiùs rubro, carne

granofa & rosea, brumali. MALUS sativa fructu magno, intensè rubente, viola odore. Inft. CALVILLE rouge. (Pl. III.)

Ce Pommier est assez grand & vigoureux; ses branches affectent la direction horizontale.

Ses bourgeons sont de moyenne grosseur, longs, tiquetés de petits points, couverts d’un duvet fn, un peu coudés à chaque næud, d'un brun-violet , plus foncé que ceux du précédent.

Ses boutons sont moins courts que ceux du Pommier de Calville blanche. Les supports sont assez gros, & un peu cannelés.

Ses feuilles sont longues de plus de quatre pouces, larges de près de trois pouces , terminées en pointe. La plus grande largeur est vers le milieu de la feuille. Les bords sont dentelés & furdentelés ; la dentelure est grande, aiguë & peu profonde. La queue eft longue d'environ un pouce.

Sa fleur a dix-neuf lignes de diametre; les pétales, longs de neuf lignes, larges de six lignes, sont figurés en truelle, en dessus panachés de rouge-cerise clair, & en dedans un peu teints de rouge.

Son fruit est très-gros, ayant quelquefois plus de trois pouces de diametre, sur trois pouces trois lignes de hauteur , alongé, presqu'aussi gros par la tête , que vers la queue, relevé de côtes beaucoup moins faillantes que celles de la Calyille blanche.

[ocr errors]

L'æil est grand & placé dans un enfoncement peu creusé. La queue, de longueur & de grosseur médiocres, est plantée au sommet d'une cavité en entonnoir peu profonde , très-étroite & ordinairement unie par les bords.

La peau est très-unie; dans les fruits des vieux arbres, elle est d'un rouge-foncé du côté du soleil, & d'un rouge plus clair du côté de l'ombre; dans ceux des jeunes arbres; elle est d'un rouge moins foncé du côté du soleil; & quelquefois l'autre côté n'est point ou n'est que très-peu teint de rouge.

La chair eft fine, légere, grenue , rouge sous la peau , & assez avant dans le fruit des vieux arbres; blanche, tirant un peu sur le vert, lorsque les arbres sont jeunes & vigoureux.

L'eau est d'un goût relevé, vineux, agréable.
Les pepins sont gros, renfermés dans de grandes loges.

Cette Pomme mûrit en: Novembre & Décembre. Lorsqu'elle est venue sur un jeune arbre planté dans une terre forte, elle se garde plus long-temps, mais elle est moins bonne. Quelquefois sa forme est si alongée, & diminue tellement de grosseur vers la tête, qu'elle est presque conique. On croit y sentir une petite odeur de violette.

La Calville rouge Normande de Merlet, préférable à la précédente, en differe principalement par la couleur de la peau, qui est plus foncée, & pénetre la chair presque jusqu'aux loges séminales; & par le temps de sa maturité, se conseryant jusqu'à la fin de Mars.

Les loges de toutes les Calvilles sont fort grandes , & contiennent des pepins bien nourris, très-pointus, petits à proportion des loges & des fruits. Ils se détachent dans la parfaite maturité ; & lorsqu'on secoue le fruit, ils font un petit bruit contre les parois des loges qu'ils frappent.

Il y a une Pomme appellée Cæur-beuf , qui est plus grosse, & d'une couleur plus foncée que la Calville rouge. Du reste elle lui Tome I.

Nn

ressemble beaucoup extérieurement ; mais elle en est très-différente par la qualité, étant à peine bonne à cuire.

V. MALUS fructu medio , rubro , quadriloculari , carne granofá, æstivo,

POSTOPHE d'Été.

Les bourgeons de ce Pommier sont menus , longuets , les uns yerts, les autres d'un brun-clair, couverts d'un épiderme gris-de perle luisant , tiquetés très-finement.

Les boutons sont très-courts, ayant à peine demi-ligne de longueur. Les supports ont peu de faillie.

Les feuilles font longues de trois pouces trois lignes, larges de deux pouces quatre lignes, dentelées & surdentelées. La dentelure est grande , peu profonde, & assez obtuse. La plus grande largeur de la feuille est vers la pointe; elle diminue beaucoup vers la queue, qui est longue de neuf lignes.

La fleur s'ouvre peu; son diametre est de vingt-trois lignes. Les pétales sont longs de onze lignes, larges de six lignes & demie, très-creusés en cuilleron, & très-légérement panachés de couleur de rose.

Le fruit est de moyenne grosseur , son diametre étant de deux pouces trois lignes, & sa hauteur de deux pouces ; quelquefois de forme cylindrique; le plus souvent un peu plus menu du côté de l'ail que du côté de la queue. L'ail est placé au fond d'une assez grande cavité, bordée de quelques bosses peu saillantes. La queue est longue, grosse à son extrémité, plantée dans une cavité profonde.

La peau est d'un rouge plus clair que celle de la Calville. Du côté de l'ombre, quelques endroits ne sont point du tout teints de rouge.

La chair est grenue, & souvent un peu teinte de rouge sous la peau.

L'eau ressemble beaucoup à celle de la Calville.

On ne trouve ordinairement dans cette Pomme que quatre loges séminales, qui sont grandes & renferment de gros pepins.

Sa maturité est yers la fin d'Août.

VI. MALU S fructu magno, compresso , glabro , prominenter costato,

hinc saturè , indè dilutè purpurto, serotino, POSTOPHE d'Hiver.

Le bourgeon de ce Pommier est de grosseur & de longueur médiocres, d'un rouge-brun foncé tirant sur le violet obscur, couvert d'un duvet épais.

Le bouton est très-large, court, obtus. Le support est large.

La feuille est plate, ovale, terminée par une petite pointe. La dentelure est grande, profonde , aiguë. La couleur est un yert foncé en dedans, vert-blanchâtre en dehors. Sa longueur est de trois pouces , & fa largeur de deux pouces quatre lignes.

La fleur est grande, belle, bien ouverte. Son diametre est de vingt-sept lignes. Les pétales, longs de treize lignes, larges de neuf lignes , sont panachés en dehors de couleur de cerise trèslégere, & peu teints en dedans.

Le fruit est gros, applati par les extrémités ; son diametre est de deux pouces neuf lignes, & fa hauteur de vingt-six lignes. La queue est menue & courte , plantée dans une cavité unie, profonde, peu évasée. L'ail est petit, placé dans un enfoncement assez creusé, bordé de cinq ou six bosses peu élevées , qui se prolongent sur le fruit , y forment des côtes presqu’aussi faillantes que celles de la Calville blanche , & rendent le fruit anguleux.

La peau est d'un rouge-cerise foncé du côté du soleil, plus clair du côté de l'ombre ; les parties qui n'ont jam ais été frappées du soleil sont jaunes. Elle est très-lisle & luisante.

« ZurückWeiter »