Oeuvres primitives de Fréderic II, roi de Prusse; ou, Collection des ouvrages qu'il publia pendant son règne, Band 15

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 189 - ... à me manquer. Vous n'êtes pas assez au fait des choses pour vous faire une idée nette de tous les dangers qui menacent...
Seite 221 - ... prépare à me fouler aux pieds. Hélas! Marquis , Quand on a tout perdu , quand on n'a plus d'efpoir , La vie eft un opprobre et la mort un devoir.
Seite 429 - A Sallufte jaloux je lirai votre hiftoire , A Lycurgue vos loix , à Virgile vos vers : Je furprendrai les morts, ils ne pourront m'en croire , Nul d'eux n'a raflemblé tant (Je talens divers. Mais lorfque j'aurai vu les ombres immortelles, N'allez pas après...
Seite 189 - J'ai beaucoup à penser à mes affaires ; le reste du temps je le donne aux lettres, qui font ma consolation, comme elles la faisaient à ce consul orateur, père de la patrie et de l'éloquence. Je ne sais si je survivrai à cette guerre ; mais je suis bien résolu...
Seite 219 - Vous appellerez, mon cher marquis, écrivait-il à d'Argens(l), mes sentiments comme il vous plaira. Je vois que nous ne nous rencontrons point dans nos pensées, et que nous partons de principes très différents.
Seite 190 - ... voir. Hé bien , mon cher Marquis * que devient la paix de la France ? Vous voyez bien que votre nation eft plus aveugle que vous ne l'avez cru ; ces fous perdront le Canada & Pondicheri pour faire plaifir à la reine de Hongrie & à la czarine.
Seite 429 - Je vis auprès d'un fage , et je ne te crains pas ; II te prêtera plus d'appas Que le plaifir trompeur n'en donne à la jeunefle. Coulez , mes derniers jours , fans trouble...
Seite 189 - Je ferai sûrement mon devoir dans l'occasion; mais souvenez-vous toujours, mon cher marquis, que je ne dispose pas de la fortune, et que je suis obligé d'admettre trop de casuel dans mes projets, faute d'avoir le moyen d'en former de plus solides.
Seite 137 - Beaufobre qu'il ait foin que l'édition foit corre&e , fans quoi ce fera fans fin à recommencer. Comptez que c'eft par malice que l'on a fait imprimer cet ouvrage , * pour aigrir contre moi peut-être le roi d'Angleterre & la Ruflie ; c'eft pourquoi il eft trèsnéceflaire que cette édition paroifle & fafle tomber les autres.
Seite 122 - Su fans prévoir l'avenir , confervez votre tranquillité tant que vous le pourrez. Vous n'êtes point roi, vous n'avez ni à défendre l'état , ni à négocier , ni à trouver des expédiens à tout , ni à répondre des événemens.

Bibliografische Informationen