Abbildungen der Seite
PDF

Les allocations autrefois accordées à des agents spéciaux sont

supprimées. Ce règlement sera exécutoire àpartir du l" octobre prochain. Les fermes-écoles seront sévèrement surveillées.

[ocr errors][merged small]

M. Émile Parisel a publié, dans l'AgronOme, une analyse très-simple et très-claire-comme elle convient à la plupart des lécteurs de journaux - des éléments des êtres organisés, animaux et plantes. Cette courte analyse d'un sujet très-compliqué a, pour sous-titre:

Le cercle éternel de la matière. - Course au. clocher dans le domaine des sciences anatomiques et physiologiques. - Les tissus animaux. - Liquides du corps des animaux vivants. Coup d'œil sur les aliments des plantes. -Corps protéiques. - Hydrate de carbone. - Matières grasses. - Cellulose. -Principes minéraux. - Résumé.

L'étude de ces sciences est d'une importance capitale pour les agriculteurs et horticulteurs praticiens, car la réussite de leurs essais, de leurs cultures, dépend de l'observation des principes scientifiques. Sans cette observation ils ne peuvent procéder que par tâtonnement, et s'ils réussissent quelquefois, c'est par hasard. "

« Les animaux et les plantes, tels sont les deux objets qui fixent l'attention du cultivateur. Il existe entre le règne animal et le règne végétal des liens de ressemblance, des analogies remarquables qu'il importe de connaître pour en tirer des conclusions pratiques. Nous allons essayer de comparer rapidement entre eux les animaux et les plantes, au point de vue de leur composition intime. Tout

d'abord, rappelons que le carbone, l'oxygène, l'hydrogène et l'azote

sont les quatre éléments fondamentaux de tous les êtres organisés; à. eux se joignent aussi souvent le soufre, le phosphore, ainsi que quelques autres corps inorganiques, pour former les individus de l'un ou de l'autre règne.

a Entre les deux règnes qui nous occupent, il existe un échange constant des éléments identiques qui les constituent. Par la mort des plantes et des animaux, il se produit de l'eau, de l'acide carbonique et de l‘ammoniaque, lesquels vont servir, sous cette forme ou sous d'autres, à. la nutrition des plantes en vie, et celles-ci, a leur tour, directement ou indirectement, serviront a la nourriture des hommes et des animaux. Pour qu'un tel mouvement de la matière se produise, il faut bien que les analogies annoncées plus haut soient réelles. Voyons, le plus succinctement possible, en quoi elles consistent.

(La suite au prochain numéro.l.

EMPILEMENT DES BOUTEILLES (1)

Voici en quoi consiste l'empilement des bouteilles, dont nous parlons dans notre compte-rendu du concours régional.

C'est un assemblage de tasseaux échancrés, qui séparent les rangées de la pile des bouteilles. Chaque paquet de ces tasseaux est accompagné d'une explication avec dessins, sur la manière de les employer pour ranger les bouteilles. Les échancrures de ces tasseaux servent de cases aux fonds des bouteilles, les ventres sont libres et le poids porte entièrement sur les fonds, qui sont très-épais de verre et très-solides. Les bouteilles, fixées par l'échancrure, ne roulant plus les unes contre les autres, la casse est évitée et l'économie qui en résulte, permet de recouvrer en peu de temps le prix, qui est de 5 francs les 121 litres, équivalant à 4 francs le cent.

Ce système est à la fois solide, économique et surtout peu

(l) Pour achats et commandes, s'adresser : soit dans les dépôts (Bureaux du Factage Lyonnais), soit à M. Rave, cours Lafayette, 10, à . Lyon.

encombrant, le quart d'un mètre carrépde surface pouvant servir pour 200 litres.

Toutes les bouteilles nouvelles ou anciennes se rangent également bien et solidement. '

On établit des tasseaux spéciaux pour les bouteilles à vin .de Bordeaux. , "

Ce procédé, breveté, a été honoré d'une mention au concours régional. J. C.

[ocr errors][merged small]

M. Arnould, secrétaire général de la Société protectrice de Paris, a spirituellement résumé, comme il suit, un charmant article non signé du Magasin pittoresque: Il s'agit de deux oiseaux qui se tiennent tout près l'un de l'autre sur la branche, et semblent heureux de vivre ensemble :

l«. Les ménages des oiseaux, dit l'auteur anonyme, sont comme les ménages des hommes, bien ou mal assortis, heureux ou malheureux. Il y a des nids où l'on vit côte à côte, sans trop se soucier l'un de l'autre; d'autres où l'on se bat, et d'où l'on voit s'élancer tantôt monsieur, tantôt madame, l'œil étincelant de colère, la plume ébouriifée, la menace au bec. Quels dialogues, si l'on pouvait comprendre tout ce qui se dit/H »

Quoi! ces jolis petits êtres seraient parfois aussi méchants que nous! nous ne pouvons le croire. Espérons que l'auteur n'en est pas bien convaincu lui-même, et qu'il n'a pas .bien corripñs tout ce qui se dit sur la branche, s'il pense que parmi les oiseaux il y a tant de mauvais ménages.

e Mais, continue l'auteur, il y a des ménages modèles et c'était un de ceux-là que j'entendais dialoguer sur une branche, dans un de ces jolis bois de Touraine , par une lourde aprèsmidi d'août. »

Puis l'auteur interprète poétiquement les gazouillements du mâle et de la femelle; enfin celle-ci fermant les yeux et paraissant disposée à céder au sommeil, le premier improvise une chansonnette dont l'auteur a retenu trois couplets. Je vous citerai le dernier qui seul peut nous intéresser:

« Dormez, dormez, mon cher trésor! Là-bas, dans les champs, les hommes sont parfois durs et cruels; ils tuent les petits oiseaux. Ils nous appellent pillards pour quelques grains que que nous empruntons à leur chenevière, à leur champ de blé, en échange des services que nous leur rendons. Oui, Dieu qui sait bien ce qu'il fait, nous a créés pour l'usage de l'homme. Si le grand bœuf laboure la terre, le petit oiseau défend la moisson contre les insectes qui la dévorent: pourquoi lui refuser le prix de ses services? Mais si quelqu'un de ces hommes pénètre jusqu'à nos bois, c'est un rêveur avec un livre; les rêveurs sont doux aux petits et aux faibles. Les hommes qui lisent les livres ne sont pas méchants pour nous , car ils savent la raison des choses et respectent la volonté de Dieu. S'ils viennent ici écouter nos chansons, c'est pour les redire Ïaux autres hommes, etc. » ARNouLn.

SÉRIGIGULTURE

Les mûriers ne sont pas encore tous feuillés; cependant quelques éducations hâtives devers à soie se présentent assez bien. On recherche toujours activement des procédés nouveaux pour combattre la maladie et pour relever nos bonnes races en décadence.

Malgré tous les efforts des sériciculteurs pour produire beaucoup on croit généralement que les matières soyeuses resteront encore à un haut prix cette année.

[graphic][ocr errors][graphic]

lyon. - Imprimerie du Salut Public. - Ballon. rue Impériale, 33.

CHRONIQUE

Actualité. - Floraison des pivoines arborées de la Chine. - Rosiers. Corbeilles de plantes florales. - Pelargoniums. - Massifs de plantes

exotiques à . feuillage. - Clianthus Dampierri. - Sériciculture. Race bovine bressane. - Exposition agricole à . Namur. - Le puceron de la vigne.

- Les intervalles de pluie et de soleil, qui ont eu lieu dans le courant de mai, ont activé la végétation; elle est partout vigoureuse. Les prairies, les blés, les pommes de terre sont en parfait état. On remarque sur la vigne beaucoup de formes, mais les sarments s'allongent trop et sont garnis de fortes vrilles, ce qui est le résultat d'une exubérance de sève; il se pourrait bien, si le soleil ne venait pas dominerla pluie, y avoir de la coulure et plus tard de l'oïdium. "

Les pêchers et les abricotiers de plein vent sont dépourvus de fruits, les cerisiers en portent peu, et déjà ceux de la variété la belle d'0ullins, ou Jaboulazlse, la plus grosse hâtive, sont en maturité. Il y aura des prunes et des petites groseilles.

- La floraison des pivoines arborées de la Chine a été splendide chez M. Ducher, horticulteur à la Guillotière; mais elle n'a pas duré longtemps. Quelques-unes des variétés introduites par M. Fortune, notamment Zénobie, à coloris vineux, et Osiris, à coloris pourpre noirâtre velouté, ont été très-remarquables. Elisabetha, de provenance italienne, est, par la dimension de sa fleur, d'environ 20 centimètres, et par son beau coloris rose nuancé de blanc, vraiment superbe.

- Les rosiers sont bien fleuris ce printemps. C'est une plante exceptionnelle pour massifs de grand effet, surtout lorsqu'elle est variée en coloris et en pieds d'une égale vigueur. Les massifs de thés bien entretenus, sont d'une richesse et d'une élégance sans pareille. Le rouge, le rose, le jaune, le saumoné,

« ZurückWeiter »