Oeuvres de Boullanger, Band 5

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 159 - Les lois saliques, bourguignonnes et wisigothes, furent donc extrêmement négligées à la fin de la seconde race: et, au commencement de la troisième , on n'en entendit presque plus parler.
Seite 139 - Avec cette fierté si contraire à la vraie grandeur, il laissait le trésor sans argent, les places de toute la monarchie en ruine, les ports sans vaisseaux, les armées sans discipline...
Seite 316 - ... sur la terre ; et au lieu de. donner à leur état un lien fixe et naturel , elles persistèrent dans un gouvernement qui , n'étant que provisoire et surnaturel , ne pouvoit convenir aux sociétés politiques , ainsi qu'il avoit convenu aux sociétés mystiques et religieuses. Elles s'imaginèrent sansdoute , par cette sublime spéculation , prévenir leur gloire et -leur bonheur , jouir du ciel sur la terre , et anticiper sur le céleste avenir.
Seite 159 - ... ni autre qualité n'en exemptoit les Philofophes , les femmes , les mineurs ; tous étoient fujets aux Corvées réelles , c'eft-à-dire , dues à caufe des fonds. On ne pouvoit s'en exempter, que quand c'étoient des ouvrages du corps , que l'âge ou l'infirmité ne permectoient pas de faire.
Seite 225 - Ce sont eux qui ont le soin du feu sacré , qui imposent les pénitences , qui donnent des absolutions j et qui pour de l'argent distribuent chaque mois dans les maisons le feu sacré et l'urine de vache qui sert aux purifications. Ils prétendent posséder encore les livres que Zoroastre a reçus du Ciel ; mais ils ne peuvent plus les lire , ils n'en ont que des commentaires qui sont euxmêmes très-anciens. Ces livres contiennent des révélations sur ce qui doit arriver jusqu'à la fin des tems,...
Seite 366 - Ce gouvernement doit donc être regardé comme le chef-d'œuvre de la raison humaine , et comme le port où le genre humain , battu de la tempête , en cherchant une félicité imaginaire , a dû enfin se rendre pour en trouver une qui fût faite pour lui.
Seite 313 - ... dessein tacite de n'en admettre aucun. Ce seroit rendre bien peu de justice à l'homme en général, et en particulier à l'homme échappé des malheurs du monde , qui a été porté plus que tous les autres à fair-e le sacrifice de sa liberté et de toutes ses passions. S'il fit donc, en se donnant un roi, une si singulière application des leçons qu'il recevoit de...
Seite 224 - Par une suite dû ces principes , si antiques qu'ils sont presque oubliés par-tout ailleurs , ils ne mangent point le bœuf, parce qu'il sert au labourage , ni la vache qui leur donne du lait ; ils épargnent de même le coq animal domestique , qui les avertit du lever du soleil ; et ils estiment particulièrement le chien qui veille aux troupeaux , et qui garde la maison. Ils se font aussi un religieux devoir de tuer les insectes et tous les animaux malfaisans ; et c'est par l'exercice de ce derniet...
Seite 304 - ... cris de la nature, et même par les seules terreurs paniques, dont certains siècles connus se sont quelquefois effrayés. Après l'examen de cette conscience commune, nous avons réfléchi sur les suites les plus naturelles de ces impressions et sur leur action à l'égard de la conduite des hommes ; et nous servant de nos conséquences comme de principes, nous les avons rapprochés des...
Seite 309 - ... et la plus sacrée de toutes les loix. Ce n'est point cependant encore dans ces premiers momens qu'il faut chercher ces divers gouvernemens politiques qui ont ensuite paru sur la terre. L'état de ces premiers hommes fut un état tout religieux ; leurs familles péntrées de la crainte des jugemens d'en-haut, vécurent quelque tems sous la conduite des pères qui rassembloient leurs enfans , et n'eurent point entr'elles d'autre lien que leurs besoins , ni d'autre roi que lô Dieu qu'elles invoquoient.

Bibliografische Informationen