Frederich der Grosse als Schriftsteller: Vorarbeit zu einer echten und vollständigen Ausgabe seiner Werke

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 108 - C'est une fatuité en tout homme de se croire un être assez remarquable pour que tout l'univers soit informé du détail de ce qui concerne son individu. Je peins en grand le bouleversement de l'Europe...
Seite 42 - Je voudrais que vous écrasassiez l'infâme; c'est là le grand point. Il faut la réduire à l'état où elle est en Angleterre, et vous en viendrez à bout, si vous voulez. C'est le plus grand service qu'on puisse rendre au genre humain.
Seite 68 - Lorraine était en pleurs; ils regrettaient de perdre les rejetons de ces ducs qui, depuis tant de siècles, furent en possession de ce florissant pays, et parmi lesquels on en compte de si estimables par leur bonté, qu'ils mériteraient d'être l'exemple des rois. La mémoire du duc Léopold...
Seite 108 - J'ai rendu le précis des négociations les plus importantes, des faits de guerre les plus remarquables; et j'ai assaisonné ces récits de réflexions sur les causes des...
Seite 67 - C'est à quoi il doit sacrifier son amour-propre et toutes ses passions, et profiter de tous les avis . de tous les secours et de tous les grands hommes qu'il trouve, en un mot, de tout ce qui est capable de contribuer à l'exécution de ses bonnes intentions pour le bonheur de ses sujets.
Seite 68 - Machiavel, di ordinaria indus tria; je voudrais encore qu'il songeât à rendre son peuple heureux. Un peuple content ne songera pas à se révolter, un peuple heureux craint plus de perdre son prince, qui est en même temps son bienfaiteur, que ce souverain même ne peut appréhender pour la diminution de sa puissance.
Seite 90 - Hanovre; si elle la refuse entièrement, je me verrai en droit de hausser mes prétentions contre elle. Apportez moi donc les dernières résolutions du roi de Pologne, et que je sache s'il préfère la ruine totale de son pays à sa conservation , les sentimens...
Seite 120 - L'église catholique de Berlin est achevée au point , qu'il ne lui manque que la consécration. Cette solennité étant déterminée au 15. du mois d'octobre prochain 2) , vous voudrez bien y officier et , pour vous rendre pour cet effet a Berlin , me dire , combien il vous faut de chevaux de relais, afin que je puisse vous en faire expédier et parvenir le passe-port«.
Seite 68 - Le royaume de Naples et celui de Sicile sont passés plus d'une fois des mains des Espagnols à celles de l'Empereur, et de l'Empereur aux Espagnols; la conquête en a toujours été très -facile, puisque l'une et l'autre domination était très -rigoureuse, et que ces peuples espéraient toujours de trouver des libérateurs dans leurs nouveaux maîtres.
Seite 120 - C'est donc avec plaisir, que Je vous en accorde la permission; et en vous souhaitant un bien heureux voyage, Je joins ici un passeport, pour des chevaux de relais, qui contribuera à diminuer les fraix de votre rétour. Absent ou présent, vous aurés toujours à Mon estime La part, que vous mérités; et Je ne manquerai pas, de vous en donner, dans l'occasion, des nouvelles preuves convaincantes. En attendant Je prie Dieu, qu'Jl vous ait toujours, Monsieur le Prince Evéque de Warmie!

Bibliografische Informationen