Correspondance des réformateurs dans les pays de langue fran{u0063}aise: recueillie et publiée avec d'autres lettres relatives à la réforme et des notes historiques et biographiques, Band 1;Bände 1512-1526

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 8 - C'est ce que les pieuses études comprises dans ce volume pourront vous aider à mieux comprendre, si tant est que vous ayez besoin d'assistance à cet égard, et que vous ne soyez pas au contraire suffisamment et richement pourvu par les grâces nombreuses que Dieu vous accorde, de tout ce qui vous est nécessaire. Souvenez-vous donc toujours d'être ce que vous êtes, je veux dire un astre sans pareil dans le ciel du clergé, vous que Dieu a revêtu de dons surnaturels aussi rares qu'infinis. Salut,...
Seite 126 - Soit Paul, soit Apollos, soit Céphas, soit le monde, soit la vie, soit la mort, soit les choses présentes, soit les choses à venir ; toutes choses sont à vous ; 23 Et vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu.
Seite 121 - Vous aussi de même, quand vous aurez fait tout ce qui vous est commandé dites : Nous sommes des serviteurs inutiles, parce que nous n'avons fait que ce que nous étions obligés de faire.
Seite 105 - L'an 1522, en décembre, mon fils et moi, par la grâce du Saint-Esprit, commençasmes de cognoistre les hypocrites blancs, noirs, gris, enfumés et de toutes couleurs, desquels Dieu, par sa clémence et bonté infinie, nous veuille préserver et deffendre ; car, si Jésus-Christ n'est menteur, il n'est point de plus dangereuse génération en toute nature humaine.
Seite 325 - Au diet an (.1525), le premier jour de février, fut amené en ceste ville de Paris un jacobin nommé Meigret, et fut amené de Lyon où estoit lors madame la Régente pendant que le Roy tenoit le siège devant Pavie. Il fut amené par les archers du Roy et mis prisonnier en la cour d'Église parce qu'il avoit presché à Lyon aucunes choses contre les ordonnances de l'Église.
Seite 257 - Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père, et de notre Seigneur Jésus-Christ 1 Roi très-chrétien!
Seite 201 - Lorsque quelqu'un ne voudra point vous recevoir, ni écouter vos paroles, secouez, en sortant de cette maison ou de cette ville, la poussière de vos pieds.
Seite 5 - Herminjard fait cependant remarquer qu'il ne serait pas légitime de prétendre qu'à l'origine Lefèvre n'aurait pas compris la portée des doctrines qu'il professait, ni prévu l'imminence d'une révolution religieuse. C'est en effet vers l'année 1512 qu'il disait à Farel, son élève : « Mon fils, Dieu renouvellera le monde et tu en seras le témoin. » Parole prophétique à laquelle le passage suivant, tiré de son ouvrage sur saint Paul peut servir de commentaire : « L'Eglise suit malheureusement...
Seite 375 - tête couronnée de deux ou trois cercles d'un « fer chaud , pour faire répondre en quelque « manière son chastiment à son crime , il fut « bruslé tout vif. Et Jacques avant été attaché « au carquant de la chuppe (1), c'est-à-dire d'une « fosse bourbeuse où l'on faisoit barbotter les « criminels, il eut les deux oreilles arrachées, « et puis il fut banny de la ville pour Jamais (2).
Seite 134 - ... communément par tout, sans rien y adjouster ou diminuer, affin que les simples membres du corps de Jésuchrist, ayans ce en leur langue, puissent estre aussi certains de la vérité évangélique comme ceulx qui l'ont en latin. Et après auront, par le bon plaisir d'icelluy, le résidu du nouveau testament, lequel est le livre de vie, et la seule reigle des Chrestiens...

Bibliografische Informationen