L'ystoire de li Normant: et la Chronique de Robert Viscart

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 54 - Li Normant orent grant joie de li domps qui lor furent fait, et autresi orent grant joie de lor conte qui avoit noble parentece. Dont de celle hore en avant...
Seite 92 - Et puiz la venue soe peti vivra : quar c'est ordené devant la présence de Dieu, quar quicunques sera contre li Normant pour les chacier. ou tost morira, ou grant affliction aura. Quar ceste terre de Dieu est donnée à li Normant, quar la perversité de ceus qui la tenoient et pour la parenteze qu'il avoient faite avec eaux, la juste volenté de Dieu a convertut la terre à eaux...
Seite 80 - Dieu est parsécuté quant li poure sont parsécutez, et cornent Dieu est content quant est bien fait à li poure; et lor comment que fidèlement doient guarder li prestre et les choses de l'églize. Et les conforta en faire bien et offerte à Dieu,- et qu'il soient continent et caste envers lor voizins et lor proxime; et en toute vertu les conferma. Et reprist lo deffette des évesques , et fai qu'il non soient taisant, mes enseigna lor langue à preccier.
Seite xciv - pourcoi chius livres est escris en roumanch , se« lonc le patois de Franche , puis ke nous sommes « Ytalijen, je diroie que ch'est pour deus raisons : « l'une , que nous sommes en Franche ; l'autre , « pour chou que la parleure est plus délitable, et
Seite 153 - Normant sécur entrent en la cité, et partent entre eaux la moillier et li filz, li servicial, et la masserie, et ce que il trovèrent de ceuz qui s'en estoient fouys. Et lo firent asavoir à lo famosissime duc Robert comment avoient prise la cité, et la victoire que de Dieu avoient receue par Gofîrède Ridelle , et lui prièrent qu'il venist prendre la cité, laquelle il avoient acquesté.
Seite 13 - Lo impéreor, liquel estoit en prison, dona son filz pour marit à la fille à lô roy de Thurquie, laquelle estoit baptizié et faite christiane, pour laquel choze il et Urselle furent délivré et mandé honorablement. Et non petite part de lo impiere raquestèrent o l'aide de li Turchi.
Seite 208 - Pasche le doie subvenir à la soe neccessité, et ensi grant fesle lo doie sovenir de dras noves; et lo jovencel va à la volenté de lo père, et li dist la neccessité de son parent, et cornent lui avoit demandé une robe. Et lo duc commanda que fussent aportés dras bons et covenables de diverses manières, et les bailla à son chier fill, et lui commanda qu'il les devist mander à Balalarde, et ensi fu fait. CAP. XX. A la ducesse recordoit encoire de la grant arrogance de Balalarde, quar quant...
Seite 43 - Quant li conte entendi la parole de cestui Erduyne, il prist li meillor de son conseill, et sur ceste parole se conseilla et tuit sont en volenté. Et prometent li Normant d'aler à ceste cose à laquelle sont envités et font une compaingnie et sacrement ensemble avec Arduyne, et jurent que de ce qu'il acquesteroient donroient la moitié à Arduyne. Et eslut li conte .xij. pare à liquel comanda que equalement deuusent partir ce qu'il acquesteroient.

Bibliografische Informationen