Versuch Einer Theorie Des Religiösen Wahnsinns, Band 1

Cover
Schwetschke und Sohn, 1848
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 355 - ... sans cesse en eux-mêmes. On leur ordonnait de jeûner plusieurs jours, ce qui leur affaiblissait le cerveau, et les rendait plus susceptibles de ces visions creuses et de ces vaines créances. Les courses qu'ils faisaient de paroisse en paroisse, de montagne en montagne, pour y passer les jours et les nuits, sans' prendre d'autre nourriture que des pommes ou quelques noix ; les spectacles et les exhortations de tout quitter pour se trouver dans l'assemblée des élus et des fidèles, et d'y...
Seite 456 - Ce qui est extrêmement singulier, c'est qu'il y avait alors dans le même hôpital un autre fou qui se disait le Père éternel , de qui même la démence a passé en proverbe. Simon Morin fut si frappé de la folie de son compagnon qu'il reconnut la sienne. Il parut rentrer pour quelque temps dans son bon sens; il exposa son repentir aux magistrats; et, malheureusement pour lui , il obtint son élargissement. Quelque temps après il retomba dans ses accès; il dogmatisa. Sa mauvaise destinée voulut...
Seite 396 - Grandier ayant le tout démenti, il est impossible que le discours exprime ce qui tomba sous les sens. Les yeux et les oreilles reçurent l'impression de tant de furies qu'il ne s'est jamais vu rien de semblable, à moins d'être accoutumé à de si funestes spectacles, comme le sont ceux qui sacrifient aux démons...
Seite 33 - ... lois naturelles. Mais si cet homme vit à une époque où les apparitions d'esprits, de démons, d'âmes, de fantômes, sont une croyance générale, la vision devient une réalité, avec cette différence, que si son intelligence est saine, sa raison droite, cette apparition n'a aucun empire sur lui, et qu'il s'acquitte des devoirs de la vie sociale aussi bien que celui qui n'aurait pas d'hallucinations.
Seite 33 - Où sont donc aujourd'hui les croyances? Où sont les martyrs ? Quelle est la voix qui domine le monde? Chacun vit pour soi et chez soi. Le scepticisme a gagné toutes les classes ; les généreux dévouements excitent le sourire; le bonheur matériel, voilà la devise. ч Ainsi , lorsqu...
Seite 38 - Et plût à Dieu , mon créateur, que je pusse maintenant partir, abandonnant les armes, et aller servir mon père et ma mère en gardant leurs brebis , avec ma sœur et mes frères , qui auraient une grande joie de me revoir!
Seite 33 - Les signes sensibles formant les matériaux exclusifs des hallucinations, tout ce qui détermine une impression forte sur l'esprit peut, dans des circonstances données, produire une image, un son, une odeur, etc. Ainsi, lorsqu'un homme s'est longtemps livré à des méditations profondes, il voit souvent la pensée qui l'absorbait se revêtir d'une forme matérielle; le travail intellectuel cessant, la vision disparaît, et il se l'explique parles lois naturelles.
Seite 177 - Comme saint Antoine dans le désert, il fut poursuivi de visions étranges ; comme tous les saints, il eut ses retours vers le monde et ses moments de repentir. Tantôt, lorsqu'une faim ardente le tourmentait, un serpent de feu lui apparaissait au loin, se rapprochait de lui, charmait ses regards, puis le laissait plongé dans les ténèbres ; tantôt une fantasmagorie terrible sortait de terre et l'obsédait.
Seite 395 - qu'il implorait l'autorité ecclésiastique et royale dont ils étaient les ministres, pour commander à ces démons de lui rompre le cou ou du moins de lui faire une marque visible au front, au cas qu'il fût l'auteur du crime dont il était accusé, afin que par là la gloire de Dieu fût manifestée, l'autorité de l'église exaltée, et lui confondu, pourvu toutefois que ces filles ne le touchassent pas de leurs mains.
Seite 34 - Qui ne serait d'ailleurs frappé des différences extrêmes qui séparent ces hallucinés de ceux de nos jours? Les premiers , puissants , forts , logiques , se montrent pleins de grandeur dans leurs actes ; ils sont les représentants d'une époque, d'un besoin , d'une idée; les autres, faibles , indécis , rusés , ne sont l'expression d'aucun besoin , ne se proposent que des missions sans utilité.

Bibliografische Informationen