La philosophie du bon-sens: ou Reflexions philosophiques sur l'incertitude des connoissances humaines ...

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 27 - Le charmant projet que Montaigne a eu de se peindre naïvement, comme il a fait! car il a peint la nature humaine. Si Nicole et Malebranche avaient toujours parlé d'eux-mêmes, ils n'auraient pas réussi.
Seite 37 - Car que peut-on dire d'un homme qui confond l'esprit avec la matière : qui rapporte les opinions les plus extravagantes des Philosophes sur la nature de l'âme sans les mépriser, et même d'un air qui fait assez connaître, qu'il approuve davantage les plus opposées à la raison : qui ne voit pas la nécessité de l'immortalité de nos âmes : qui pense que la raison humaine ne la peut reconnaître : et qui regarde les preuves que...
Seite 199 - ... que de ce que nous pouvons en apprendre par un petit nombre d'expériences qui ne réussissent pas toujours, et dont chacun explique les opérations secrètes à sa fantaisie.
Seite 218 - Mais Dieu a eu beaucoup plus de bonté pour les hommes; il leur a donné un esprit capable de raisonner. Je ne dis point...
Seite 197 - ... en premier lieu, que les notions que nous avons par nos facultés n'ont aucune proportion avec les...
Seite 495 - ... & fi tous enfemble avec leur centre commun tournent autour d'un autre centre commun à eux & à d'autres , ce font encore de nouveaux rapports qui font une étrange complication.
Seite 209 - ... qu'il eft principalement d'ufage dans les écoles , où l'on n'a pas honte de nier la convenance des idées qui conviennent vifiblement enfemble,- ou bien hors des écoles...
Seite 236 - ... ainsi, lorsqu'on a de mauvais principes, d'autant qu'on les cultive davantage et qu'on s'applique avec plus de soin à en tirer diverses conséquences, pensant que ce soit bien philosopher, d'autant s'éloigne-t-on davantage de la connaissance de la vérité et de la sagesse ; d'où il faut conclure que ceux qui ont le moins appris de tout ce qui a été nommé jusques ici philosophie sont les plus capables d'apprendre la vraie.
Seite 392 - ... il faut même qu'elle fe multiplie à proportion que les modifications incompatibles entre elles fe multiplient. : de forte que par-tout où il ya cinq ou fix de ces modifications, il ya auflî cinq ou fix fubftances.
Seite 168 - C'est ce qu'on appelle encore méthode. Tout cela se fait naturellement, et quelquefois mieux par ceux qui n'ont appris aucune règle de la logique, que par ceux qui les ont apprises.

Bibliografische Informationen