Histoire des règnes de Charles VII et de Louis XI, Band 1

Cover
Chez Jules Renouard et Cie, 1855
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite xlix - De même , dans son Histoire de Louis XI , tout en déplorant les résultats de l'entreprise , il ne manque pas d'en glorifier le dessein. « On a , dit-il , mis en question le droit des confédérés dans cette prise d'armes contre leur souverain. Comment donc ! s'il prenait fantaisie au patron d'un équipage de gouverner contre un écueil , ne serait-ce pas le devoir des gens du bord , fussent-ils mercenaires ou serfs , de lui adresser des remontrances; et, si leurs avis étaient méprisés , ne...
Seite lxxxviii - la main de l'auteur, possédé autrefois par Émery Bigot (3). Il faut lire ce traité pour concevoir jusqu'à quel point le vieil archevêque de Césarée avait conservé la vigueur de son esprit. La controverse l'échauffe encore comme au beau temps de ses triomphes universitaires, et aucun de ses moyens ne lui fait défaut. Son érudition, sa dialectique dirigées par un imperturbable bon sens, frappent juste et à coups redoublés. Il fait tomber les arguments de son antagoniste, dissipe ses...
Seite xxxvii - ... c'était le sort de ces pauvres lettrés qui s'exténuaient dans l'étude sans jamais parvenir aux bénéfices devenus le prix de l'intrigue ou l'objet de la simonie (1). L'écrit dans lequel il a déposé ces considérations , est l'un des meilleurs qui soient sortis de sa plume ; il est en français , et conçu avec beaucoup de lucidité et de vigueur. On n'y trouverait rien à redire , si la passion n'eût suggéré au prélat certain raisonnement qu'un esprit droit ne saurait admettre. Subtilisant...
Seite xxx - Quant aux avocats, ils étaient très-peu nombreux à la Bote , et leur fonction se bornait à rédiger les requêtes , mémoires , libelles , enfin tous les instruments écrits de la défense. Si quelquefois ils étaient admis à plaider, c'était dans les cas très-difficiles et seulement au conclave des auditeurs, qui alors était ouvert au public. De cette façon, rien ne se perdait, ni temps, ni paroles (2); les arrêts ne se faisaient point attendre , et la cour romaine jugeait plus de causes...
Seite xxx - Lisieux voulait qu'on introduisît en France le mode de procédure auquel ils étaient dus ; qu'on adoptât le style de la Rote, comme avaient fait le roi d'Aragon et le duc de Milan. Assurément il avait trop d'esprit et d'expérience pour se faire illusion sur la possibilité d'un pareil projet. Lui-même il en montre...
Seite lxxviii - Il taisait le nom de l'écrivain; mais il fit sonner bien haut celui de l'homme public. Les chapitres lui coûtèrent peu lorsqu'il eut à dire les louanges de ce bon évêque de Lisieux « si instruit dans les lettres « sacrées et profanes ; encore plus considéré à cause de sa pru...
Seite xv - Hist. de église cathédrale de Rouen, in-4, 1686. Cauchon comme le prix du sang de Jeanne d'Arc. Parvenir à une si belle condition à l'âge de trente-cinq ans, c'était n'avoir perdu ni son temps , ni sa peine ; les rêves de l'étudiant en droit s'étaient accomplis. Il trônait dans l'Église, au tribunal suprême de Normandie, aux États de la province, au Conseil royal ; sa réputation s'étendait au loin , et l'éclat de son nom rejaillissant sur sa famille entière , il voyait ses parents,...
Seite iv - ... seulement à cause des courses de l'étranger sur la campagne , mais parce qu'il vint en garnison dans toutes les places environnantes des corps français , sinistres défenseurs qui équivalaient à des ennemis. Là où résidaient les gens d'armes , il fallait vivre à leur discrétion ou s'expatrier. Ce fut le parti auquel se résigna le père de Basin , exposé à d'intolérables outrages dans sa ville de Caudebec. Un jour il assembla les siens et leur signifia l'ordre du départ. Les effets...

Bibliografische Informationen