Rosetum gallicum; ou, Enumeration methodique des especes et varietes du genre rosier, indigenes en France ou cultivees dans les jardins, avec la synonymie française et latine

Cover
1828 - 124 Seiten
0 Rezensionen
Rezensionen werden nicht überprüft, Google sucht jedoch gezielt nach gefälschten Inhalten und entfernt diese
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Beliebte Passagen

Seite xiii - Notice sur les plantes à ajouter à la Flore de France. Paris, 1810, in-8. — La monographie du genre Rosier (torn. 7. p. i3—60), dans le Traité des Arbres et Arbustes qui se cultivent en France en pleine terre, par Duhamel Dumonceau,
Seite xiv - Cl. Ant. ). Les Roses, par Redouté ; le texte, par Thory. Paris , 1817-1820 , 3 vol. in-4— Prodrome de la monographie des espèces et variétés connues du genre Rosier, etc. Paris , 1820, in-i2. THUILLIER (JL). Flore des environs de Paris; éd. 2.
Seite xiii - Conrad.). Methodus plantas horti botanici et agri Marburgensis a staminum situ describendi. Marburgi
Seite vii - Pour parler de cette belle fleur, il faudrait, dit-il, une magie de style qui pût la peindre à l'imagination aussi brillante qu'elle s'offre à nos regards; il faudrait que
Seite vii - expressions pussent avoir ce vif coloris qui brille sur les pétales de la Rosé ; il faudrait pouvoir rendre avec intérêt tous les sentimens qu'elle inspire , toutes les idées qu'elle fait naître, tous les souvenirs qu'elle rappelle. Sa couleur et sa forme sont une des plus douces jouissances de la vue; la suavité de son odeur, le
Seite vi - genre de plantes qui offre tant d'anomalies , chaque variété à son type primitif. Les espèces sont disposées en tribus d'après la méthode de M. Lindley, savant botaniste anglais ; cette méthode, adoptée par MM. Link et Sprengel, nous paraît la plus naturelle, et préférable aux systèmes de MM. Thory, Rafinesque, Seringe, Dumortier et Trattinick. Nous indiquons soigneusement
Seite 4 - scandens. Ser. 1. с. 2. p. 6o5. — Fl. rosé-tendre, semi-double. 42 ROSIER ÉLÉGANT: — ROSA BLANDA. Ait. Kew. éd. it 2, p¿ 202. — Lindl. Ros. 25. ( non Brot, пес Pursh. ) * Fl. rosé. HAB. l'Amérique boréale. Introduit en Angleterre, en 1773 , par James. Gordon. ' ROSIER A FEUILLES DE FRÊNE. — ROSA FRAXINIFOLIA. Borkhausen. Holz.
Seite 5 - Hortul. Batav. — FI. rouge. , 48 ROSIER A FEUILLES ARISTEES. — ROSA ARISTATA. Lapeyr. Hist. Pyr. 285. — FI. Pyr. tab. io5. — Lindl. Ros. 33. — * FI. purpurine. HAB. la France, à Barèges. 49 ROSIER DE MAI. — R. cannelle nain. — ROSA: MAJALIS. Retz. Obs. 3. p. 33. — Lindl. Ros. 34. ( excl. Syn. Ehrh. ) — R.
Seite 8 - Syst. Veg. 4-pars 2. p. 200. —*F1. botanique de Halle. HAB ; cultivé dans le jardin de 7 7 ROSIER DE GORINKI. — ROSA GORINKENSIS. Fischer. — Spreng. Syst. Veg. 4« pars 2. p. 200. — * Fl. HAB. aux environs de Moscou. HAB. l'Amérique boréale. Introduit en Angleterre, vers
Seite 121 - quai de la Mégisserie , n.° 70 , à Paris. GUÉRIN , route du Mans , à Angers ( Maine-et-Loire )« HAM, mail des Acacias , à Tours (Indre-et-Loire). JACQUEMET-BONNEFONT Père et Fils , à Annonay ( Ardèche ). " MM. LE ROUGE, à Dole (Jura). LEROY aîné, au Grand-Jardin, à Angers (Maine-et-Loire).

Bibliografische Informationen