Horticulteur praticien

Cover
A. Goin., 1858
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 96 - Indépendamment de la botanique à laquelle M. Galeotti a donné une attention toute particulière pendant son séjour au Mexique, il a encore examiné le pays sous différents rapports, étudiant avec un soin égal la géographie physique, la topographie, la statistique et l'ethnographie des diverses régions, qu'il a parcourues.
Seite 95 - Galeolti part de Mexico pour visiter la Cordilière occidentale du Mexique, en passant par San-Juan-delRio, les plaines de Zelaya, Salamanca et Léon. Il visite Guadalaxara et les rives du lac de Chapala, à treize lieues de cette ville. Une course rapide le transporte ensuite à San-Blas, au bord de l'Océan Pacifique. A son retour de la côte, en 1837, il se rend à Guanaxuato; à la Sierra de Santa-Rosa, etc. Au mois de juin, il part de Mexico pour visiter le haut...
Seite 96 - De ce dernier endroit, il traverse toute une région de montagnes et arrive à Guadalaxara. En décembre 1837, il se dirige vers le nord sur Aguas-Calientes et sur San-Luis-Potosi, ville située près du tropique, et à plus de 6,000 pieds au-dessus du niveau de l'Océan. De retour à Mexico en avril 1838, après...
Seite 95 - Popocatepetl et en rapporte un berbier recueilli pendant un campement de trois jours, près des limites de la végétation, à 10,500 pieds; il repart en juillet pour les riches régions...
Seite 96 - Cordilière et près du mont de la Vierge, et où se trouve la flore la plus riche, la plus variée et la moins connue du Mexique. De retour à Oaxaca, à la fin de 1839, il parcourt la Misteca-Alta, Penoles...
Seite 95 - Chaleo, de San-Augustin, de Tisayuca, etc., jusqu'à Pachuca. En juillet 1836, il se rend aux montagnes de Real-Monte; accompagné de M. Ch. Ehrenberg de Berlin, il herborise pendant deux ou trois mois dans cette intéressante région. Il visite quelques pies élevés, tels que le Sumate et le Cerro del Aguila, Regla, près de...
Seite 224 - On les palisse à mesure et on a soin de pincer les bourgeons qui se développent sur tout le parcours des bras, en ménageant une feuille supérieure à chaque inflorescence. Quand les bras se rejoignent, on les arrête. — Durant tout l'été, des bourgeons repercent ça et là, on les pince tous, le fruit en devient plus beau et mûrit mieux.
Seite 95 - Vera-Ouz en décembre, à l'époque où la végétation est pour ainsi dire stationnaire; une herborisation de quelques jours lui amène cependant la découverte de quelques espèces nouvelles. Il visite ensuite la région fertile et tempérée de Xalapa, ville située à vingt-cinq lieues de Vera-Cruz.
Seite 96 - Linden, il visite le pic élevé d'Orizaba. Établi pendant onze jours avec ses compagnons dans une caverne située à environ 11,000 pieds, il recueille, entre 9,000 et 12,800 pieds de hauteur absolue , 3 à 400 espèces de plantes.
Seite 95 - ... tempérée de Xalapa, ville située à vingt-cinq lieues de Vera-Cruz. Un séjour de six mois lui permet de récolter une foule de plantes vivantes (surtout d'Orchidées) et d'échantillons desséchés. De Xalapa, M. Galeotti poursuit sa route vers Las Vigas, régions froides et boisées de la...

Bibliografische Informationen