L'Horticulteur français de mil huit cent cinquante et un: journal des amateurs et des intérêts horticoles

Cover
Bureau du journal, 1859
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 75 - J'envie , en écrivant , le sort de Pelletier ' . Bienheureux Scudéri 3, dont la fertile plume Peut tous les mois sans peine enfanter un volume ! Tes écrits , il est vrai , sans art et languissants , Semblent être formés en dépit du bon sens ; Mais ils trouvent pourtant, quoi qu'on en puisse dire, Un marchand pour les vendre , et des sots pour les lire...
Seite 20 - Aux journalistes de Trévoux. Petits auteurs d'un fort mauvais journal , Qui d'Apollon vous croyez les apôtres , Pour Dieu, tâchez d'écrire un peu moins mal , Ou taisez-vous sur les écrits des autres. Vous vous tuez à chercher dans les nôtres De quoi blâmer; et l'y trouvez très-bien : Nous , au rebours, nous cherchons dans les vôtres De quoi louer, et nous n'y trouvons rien.
Seite 22 - En vain contre le Cid un ministre se ligue : Tout Paris pour Chimène a les yeux de Rodrigue. L'Académie en corps a beau le censurer : Le public révolté s'obstine à l'admirer.
Seite 155 - ... aller pour trouver des procédés de culture très-avantageux et souvent fort simples , ou bien des moyens efficaces de destruction contre plusieurs insectes des plus nuisibles au jardinage. Toutes les campagnes ont leur horticulture particulière, et, bien qu'elle ne soit pas à la hauteur de celle des grandes villes, elle est cependant rationnelle dans sa pratique, utile dans son application et avantageuse pour celui qui s'y livre avec assiduité. Du reste, les habitants des campagnes, restés...
Seite 155 - Par MA MASSÉ, membre de l'Académie. Ce n'est pas toujours dans les grands centres horticoles qu'il faut aller pour trouver des procédés de culture très-avantageux et souvent fort simples , ou bien des moyens efficaces de destruction contre plusieurs insectes des plus nuisibles au jardinage. Toutes les campagnes ont leur horticulture particulière, et, bien qu'elle ne soit pas à la hauteur de celle des grandes villes, elle est cependant rationnelle dans sa pratique, utile dans son application...
Seite 211 - Cette terre sera déposée avec soin, bien tassée, en respectant la position des racines qu'on a laissées entières. Si l'on a du temps devant soi, on fera cette opération en deux fois, en laissant une année ou deux entre les deux opérations. La première embrassera la moitié de la circonférence de l'arbre ; cette année il ne perdra donc que la moitié de ses racines. Par là on assurera d'autant le succès de l'opération.
Seite 158 - ... de pierre ou de terre, traverser librement les rigueurs d'un hiver. La neige elle-même devient un abri certain pour tous les végétaux, parce qu'elle empêche les rayons solaires de les pénétrer, les tenant ainsi dans un engourdissement très-propre à leur sanlé ; c'est pour eux un repos nécessaire avant de recommencer la période annuelle de la végétation. Les bois les plus durables pour- rames sont les tiges du noisetier commun, de l'orme, du chêne, surtout quand son écorce a été...
Seite 156 - ... destruction d'insectes des plus nuisibles à l'agriculture et à l'horticulture, fera aisément comprendre que nos campagnes connaissent et pratiquent souvent des procédés ingénieux que nous recherchons pendant longtemps sans même pouvoir les découvrir. Chaque année, au mois de mars, je vais voir un de mes amis, habitant d'une campagne distante de quelques lieues de notre ville. J'ai eu plusieurs fois occasion de voir tous les carrés de laitue d'hiver entourés de rames disposées dans...
Seite 157 - ... très-froide, leurs organes sexuels, très-sensibles, sont altérés dans un instant, et de là toute récolte est perdue; tandis que l'abri de simples rames paralyse les rayons solaires, de sorte que ces derniers n'arrivent que brisés sur ces fleurs qui dégèlent (nul doucement.

Bibliografische Informationen