Manuel d'astronomie, de météorologie et de géologie

Cover
Aug. Wahlen, 1845 - 275 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 249 - Pendant ce temps, ma mère et moi nous étions à Misène. Mais cela ne regarde plus votre histoire : vous ne voulez être informé que de la mort de mon oncle. Je finis donc, et je n'ajoute plus qu'un mot : c'est que je ne...
Seite 234 - La tête était couverte d'une peau sèche. Une des oreilles, bien conservée, était garnie d'une touffe de crins : on distinguait encore la prunelle de l'œil. Le cerveau se trouvait dans le crâne, mais desséché ; la lèvre inférieure avait été rongée, et la lèvre supérieure , détruite, laissait voir les mâchoires.
Seite 22 - Zodiaque, savoir (AL le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les Poissons), l'homme a ces choses depuis la tête, c'est-à-dire depuis le Bélier, jusqu'aux pieds, qui répondent aux Poissons (2).
Seite 250 - Un ami de mou oncle survint ; il était nouvellement arrivé de l'Espagne pour le voir. Dès qu'il nous aperçoit, ma mère et moi, assis, moi un livre à la main, il nous reproche, à elle sa tranquillité, à moi ma confiance. Je n'en levai pas les yeux de dessus mon livre. Il était déjà sept heures du matin, et il ne paraissait encore qu'une lumière faible, comme une espèce de crépuscule.
Seite 262 - ... maisons et dans les rues ne fut pas comparable à celui des gens qui furent ensevelis sous les ruines des églises ; comme c'était un jour de grande fête et à l'heure de la messe, elles étaient toutes très-pleines. Or le nombre des églises est ici plus grand qu'à Londres et à Westminster ensemble ; les clochers, qui étaient fort élevés, tombèrent presque tous avec les voûtes des églises , en sorte qu'il ne s'échappa que peu de monde. « Si la misère eût fini là, elle aurait...
Seite 235 - La peau était couverte de crins noirs et d'un poil ou laine rougeâtre ; ce qui en restait était si lourd que dix personnes eurent beaucoup de peine à le transporter. On retira, selon M. Adams, plus de trente livres de poils et de crins que les ours blancs avaient enfoncés dans le sol humide en dévorant les chairs.
Seite 157 - ... mètres. Ainsi, c'est la longueur de l'éclair qui détermine la durée du bruit; et, pour un observateur qui serait sous la ligne de l'éclair, à peu près vers son milieu , le même coup de tonnerre aurait des roulements moitié moins prolongés que pour un observateur qui serait vers l'une des extrémités de l'éclair : celui-ci n'entendrait qu'un coup , tandis que le premier pourrait croire qu'il entend deux coups à la fois, l'un à droite et l'autre à gauche , car le bruit lui viendrait...
Seite 249 - Là, mon oncle, ayant demandé de l'eau et bu deux fois, se coucha sur un drap qu'il fit étendre. Ensuite des flammes qui parurent plus grandes, et une odeur de soufre qui annonçait leur approche, mirent tout le monde en fuite. Il se lève, appuyé sur deux valets, et dans le moment tombe mort. Je m'imagine qu'une fumée trop épaisse le suffoqua d'autant plus aisément qu'il avait la poitrine faible et souvent embarrassée.
Seite 169 - Des nuages, venant de différents points, se rassemblaient rapidement au-dessus de la plaine. Bientôt ils n'en formèrent qu'un, qui seul couvrait entièrement l'horizon. Un instant après on vit descendre de ce nuage une vapeur épaisse ayant la couleur bleuâtre du soufre en combustion : elle formait un cône renversé dont la base s'appuyait sur la nue. La partie inférieure du cône, qui descendait sur la terre, forma bientôt, en tournoyant avec une vitesse considérable, une masse oblongue,...
Seite 249 - ... haut. Le jour recommençait ailleurs; mais dans le lieu où ils étaient, continuait une nuit, la plus sombre et la plus affreuse de toutes les nuits, et qui n'était un peu dissipée que par la lueur d'un grand nombre de flambeaux et d'autres lumières. On...

Bibliografische Informationen