L'Austrasie: revue du Nord-Est de la France, Band 4

Cover
1839
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 346 - Pour m'achever, elle me parla de Saint-Lambert en amante passionnée. Force contagieuse de l'amour! en l'écoutant, en me sentant auprès d'elle, j'étais saisi d'un frémissement délicieux, que je n'avais éprouvé jamais auprès de personne.
Seite 370 - Saint-Lambert, noble auteur, dont la muse pédante Fait des vers fort vantés par Voltaire qu'il vante ; Qui, du nom de...
Seite 27 - Vos yeux sont beaux , mais votre âme est plus belle. Vous êtes simple et naturelle, Et sans prétendre à rien , vous triomphez de tous. Si vous eussiez vécu du temps de Gabrielle , Je ne sais pas ce qu'on eût dit de vous, Mais l'on n'aurait point parlé d'elle.
Seite 29 - Ci-gît un chevalier qui sans cesse courut; Qui sur les grands chemins naquit*, vécut, mourut, Pour prouver ce qu'a dit le sage Que notre vie est un voyage.
Seite 52 - Jamais pays de plaine, quelque beau qu'il fût, ne parut tel à mes yeux. Il me faut des torrents, des rochers, des sapins, des bois noirs, des montagnes, des chemins raboteux à monter et à descendre, des précipices à mes côtés qui me fassent bien peur.
Seite 370 - Pour avoir dit que tes vers sans génie M'assoupissaient par leur monotonie, Froid Saint-Lambert , je me vois séquestré. Si tu voulais me punir à ton gré, Point ne fallait me laisser ton poëme ; Lui seul me rend mes chagrins moins amers : Car de nos maux le remède suprême , C'est le sommeil...
Seite 58 - Il serait difficile, monsieur, de faire une inscription digne de l'oncle et du neveu; a défaut de talent, je vous offre ce que me dicte mon zèle: Des oracles sacrés que Dieu daigna nous rendre, Son travail assidu perça l'obscurité; II fit plus, il les crut avec simplicité, Et fut, par ses vertus, digne de les entendre.
Seite 36 - Pampan récite la Jeanne. Cet homme-là est trop grand pour être contenu dans les limites de son pays; c'est un présent que la nature a fait à toute la terre. Il a le don des langues et des in-folio; car on ne sait pas comment il a eu le temps d'apprendre les unes et de lire les autres.
Seite 371 - Saint-Lambert est estimé de tous ceux qui le connaissent; mais on remarque dans son commerce la même aridité et la même tristesse qu'on a reprochées à ses notes ; et ceux qui le connaissent peu lui reprochent, outre la sécheresse, un ton méprisant et dédaigneux. Denis Diderot, qui a de l'onction pour dix, et qui en répand sur tout ce qui l'approche...
Seite 347 - Elle avait une forêt de grands cheveux noirs, naturellement bouclés, qui lui tombaient au jarret; sa taille était mignonne, et elle mettait dans tous ses mouvements de la gaucherie et de la grâce tout à la fois. Elle avait...

Bibliografische Informationen