Système religieux de Leibnitz

Cover
A. Le Clere et cie, 1846 - 391 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 118 - ... divinitas vel virtus, propter quam sint colendae, vel quod ab eis sit aliquid petendum, vel quod fiducia in imaginibus sit figenda, veluti olim fiebat a gentibus, quae in idolis spem suam collocabant: sed quoniam honos, qui eis exhibetur, refertur ad prototypa, quae illae repraesentant: ita ut per imagines, quas osculamur et coram quibus caput aperimus et procumbimus, Christum adoremus, et sanctos, quorum illae similitudinem gerunt, veneremur.
Seite 354 - Que nos péchés nous sont pardonnes par une pure miséricorde, à cause de Jésus-Christ; que nous devons à une libéralité gratuite la justice qui est en nous par le Saint-Esprit; et que toutes les bonnes œuvres que nous faisons sont autant de dons de la grâce.
Seite 360 - Saints, les oblige d'enseigner que o les Saints qui régnent avec Jésus-Christ, offrent à Dieu leurs prières pour les hommes; qu'il est bon et utile de les invoquer d'une manière suppliante , et de recourir à leur aide et à leur secours , pour impétrer de Dieu ses bienfaits , 'par son Fils Nôtre-Seigneur JésusChrist, qui seul est notre Sauveur et notre Rédempteur *. » Ensuite le concile condamne ceux qui enseignent une doctrine contraire. On voit donc qu'invoquer les Saints, suivant la...
Seite xxi - Trente, il paroi t très -excusable. Mais la pratique est assez souvent fort éloignée de la théorie. Il se passe bien des choses autorisées publiquement dans l'Église romaine, qui alarment la conscience des gens de bien parmi les protestans, et leur paraissent abominables, ou sont au moins très - dangereuses : je laisse à M.
Seite 360 - Car, dit-il, nous prions Dieu, ou de nous donner les biens, ou de nous délivrer des maux ; mais parce que les Saints lui sont plus agréables que nous , nous leur demandons qu'ils prennent notre défense , et qu'ils obtiennent pour nous les choses dont nous avons besoin. De là vient que nous usons de deux formes de prier fort différentes , puisqu'au lieu qu'en parlant à Dieu , la manière propre est de dire : AYEZ PITIÉ DE NOUS, ÉCOUTEZ...
Seite 381 - Dieu en nous remettant le péché avec la peine éternelle que nous avions méritée, exige de nous quelque peine temporelle pour nous retenir dans le devoir : de peur que, sortant trop promptement des liens de la justice, nous ne nous abandonnions à une téméraire confiance, abusant de la facilité du pardon. C'est donc pour satisfaire à cette obligation que nous sommes assujettis à quelques œuvres pénibles, que nous devons accomplir en esprit d'humilité et de pénitence ; et c'est la nécessité...
Seite 316 - Mais cela n'est pas ainsi : et quand cela sera, ce ne sera plus cette vie, mais la future; ce ne sera plus la foi, mais la vision. Que faut-il faire en attendant, sinon croire et adorer...
Seite xx - L'essence de la catholicité n'est pas de communier extérieurement avec Bome : autrement ceux qui sont excommuniés injustement cesseraient d'être catholiques, malgré eux et sans qu'il y eût de leur faute ; la communion vraie et essentielle qui fait que nous sommes du corps de Jésus-Christ est la charité.
Seite 15 - La société pourra donc s'établir à cette condition qu'elle disposera du droit primitif de chacun de venger ses injures et de juger de ce qui est bien et de ce qui est mal , et qu'elle...
Seite 315 - Ne croiroit-il pas l'avoir vaincu, en lui montrant que ces deux choses sont également révélées ; et par conséquent, malgré qu'il en ait, et malgré la petitesse de l'esprit humain qui ne peut les concilier parfaitement , qu'il faut bien que l'infinité immense de l'être de Dieu les concilie et les unisse ? Mais, sans nous arrêter à ce mystère, qu'est-ce en tout et partout que notre foi, qu'un recueil de vérités saintes, qui surpassent notre intelligence, et que nous aurions, non pas crues,...

Bibliografische Informationen