Le livre de Job

Cover
M. Lévy Frères, 1859 - 200 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Inhalt

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 192 - Et Job vécut après cela cent quarante ans, et il vit ses fils et les fils de ses fils jusqu'à la quatrième génération. Et Job mourut vieux et rassasié de jours.
Seite 119 - La sagesse, d'où vient-elle? Où est le lieu de l'intelligence? Elle est cachée aux yeux de tous les vivants, Elle est un mystère pour les oiseaux du ciel. Le gouffre et la mort disent : « Nous avons seulement ouï parler d'elle. » C'est Dieu qui connaît ses sentiers ; C'est lui qui sait où elle réside; Car il voit jusqu'aux confins de la terre, II aperçoit tout ce qui est sous le ciel.
Seite 9 - : l'homme donne tout ce qu'il possède pour sa propre personne. Mais étends ta main, touche ses os et sa chair, et on verra s'il ne te renie pas en face. » Et Jéhovah dit à Satan : « Je le mets dans ta main; seulement respecte sa vie. » Et Satan se retira de devant la face de Jéhovah. Et il frappa Job d'une lèpre maligne depuis la plante des pieds jusqu'à la tête, et Job, assis sur la cendre, fut réduit à se gratter avec un tesson. Et sa femme lui dit : « Quoi ! tu persévères encore...
Seite 172 - ... solide Et à donner de la cohésion aux glèbes des champs? Est-ce toi qui chasses pour le lion sa proie, Qui rassasies l'appétit des lionceaux, Quand ils sont couchés dans leurs tanières, Et qu'ils se tiennent en embuscade dans les taillis ? Qui...
Seite 100 - II reconnaîtrait que c'est un juste qui se défend contre lui, Et je serais pour toujours à l'abri des poursuites de mon juge. Mais si je vais à l'orient, il n'y est pas ; Si je me tourne vers l'occident, je ne l'y trouve pas. Exerce-t-il son pouvoir dans le nord ? je ne le vois pas ; S'enfonce-t-il dans les profondeurs du sud ? je ne l'aperçois pas. Ah ! c'est qu'il connaît ma conscience (2) ; Qu'il m'éprouve, je sortirai pur comme l'or.
Seite iii - ... d'outre-Rhin. La langue française est puritaine; on ne fait pas de conditions avec elle. On est libre de ne point l'écrire; mais, dès qu'on entreprend cette tâche difficile, il faut passer, les mains liées, sous les fourches caudines du dictionnaire autorisé et de la grammaire que l'usage a consacrée.
Seite 46 - Prétends-tu arriver jusqu'à la perfection du Tout-Puissant? Elle est plus haute que le ciel : que feras-tu pour l'atteindre? Plus profonde que l'enfer : comment la connaîtras-tu? Sa mesure est plus longue que la terre Et plus large que la mer.
Seite 107 - Qui peut compter ses légions? Sur qui ne se lève pas sa lumière? » Comment donc l'homme serait-il juste devant Dieu? Comment le fils de la femme serait-il pur? 1 Bildad, désespérant de vaincre l'impiété obstinée de Job, et pour montrer combien sa prétention d'arriver jusqu'au trône de Dieu est insensée, cesse de le prendre à partie et se borne à exalter d'une manière générale la puissance divine.
Seite 82 - Oui, je le sais, mon vengeur existe, et il apparaîtra enfin sur la terre. Quand cette peau sera tombée en lambeaux, privé de ma chair, je verrai Dieu. Je le verrai par moi-même ; mes yeux le contempleront, non ceux d'un autre ; mes reins se consument d'attente au dedans de moi.
Seite 191 - Jéhovah bénit les derniers temps de Job plus encore que ses premiers temps, et il posséda quatorze mille brebis, six mille chameaux, mille paires de bœufs et mille ânesses. Et il eut sept fils et trois filles, et il nomma la première Colombe, la seconde Cinname, la troisième Boîte de fard*.

Bibliografische Informationen