Histoire naturelle: t.1-14: Histoire naturelle des poissons (La Cépède; 1799-1804)(14 t.)

Cover
P. Didot l'ainé ... et Firmin Didot, 1799
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 213 - NeuF rayons aiguillonnés et dix rayons articulés à la dorsale ; trois rayons aiguillonnés et huit rayons articulés à l'anale ; la caudale arrondie...
Seite 218 - Traité des pêches, part. 2, sect. 4, clap. 2 , ar/. i,p/. n,/yi argentins qui se jouent sur presque toute sa surface, que ces deux belles nuances sont relevées par le noir de la nageoire du dos , par celui de la nageoire de la queue, par les teintes foncées ou grises des autres nageoires, et par des raies longitudinales brunes qui s'étendent comme autant d'ornemens de bon goût sur le corps argenté du poisson.
Seite 44 - ... aux balistes ; et s'il leur arrive d'employer à attaquer une proie d'une autre nature , des armes dont ils se servent pour se défendre avec courage et avec succès , ce n'est que lorsqu'une faim cruelle les presse , et que la nécessité les y contraint. Au reste, nous avons ici un exemple de ce que nous avons fait remarquer dans notre Discours sur la nature des poissons. Nous avons dit que ceux qui se nourrissent de coquillages présentent ordinairement les plus belles couleurs ; les balistes...
Seite 157 - Onze rayons aiguillonnés et treize rayons articulés à la nageoire du dos ; la mâchoire inférieure plus avancée que la supérieure; huit...
Seite 147 - En allcuiand , dcF folke papageifisch. une sorte de crochet, et beaucoup pluslongue que les autres Le ghobban a deux lignes latérales rameuses, dont l'inférieure commence avant la fin de la supérieure. . . Le rouge a , sur la partie supérieure de son museau , un grand nombre de pores très-sensibles; on voit deux petits barbillons auprès de chacune de ses narines, et cinq ou six denticules plus grosses et plus longues que les autres à la mâchoire supérieure (i).
Seite 48 - ... entre les écailles et les plumes, la parure des oiseaux et le vêtement des poissons, les ailes des premiers et les nageoires des seconds, le vol des habitans de l'atmosphère 'et la natation des habitans des eaux, aimoient à indiquer ces ressemblances curieuses par des noms d'oiseaux donnés à des poissons. Cette intention...
Seite 173 - Dix rayons aiguillonnés et neuf rayons articulés à la dorsale; trois rayons aiguillonnés et sept rayons articulés à l'anale...
Seite 159 - ELLIPSE a dix rayons aiguillonnés . et douze rayons articulés et rameux à la nageoire du dos ; trois rayons aiguillonnés et six rayons articulés à la nageoire de l'anus...
Seite 293 - Une dent plus grande que les voisines j, et tournée en avant, se montre à la mâchoire supérieure, auprès de l'angle des deux mâchoires. On ne voit qu'un orifice pour chaque narine. Les écailles sont grandes et lisses. Des teintes rougeâtres paroissent sur la tête et sur les nageoires , excepté sur la dorsale , qui est bleuâtre et tachetée de brun.
Seite 218 - ... aucun n'a reçu de parure plus élégante. Elle ne réfléchit pas l'éclat éblouissant de l'or et de la pourpre; mais elle brille de la douce clarté de l'argent et de l'azur. Le bleu céleste de son dos se fond avec d'autant plus de grâce dans les reflets argentins qui se jouent sur presque toute sa surface, que ces deux belles nuances sont relevées par le noir de la nageoire du dos , par celui de la nageoire de la queue, par les teintes foncées ou grises des autres nageoires, et par des...

Bibliografische Informationen