Lettres Cabalistiques, Ou, Correspondance Philosophique, Historique & Critique, Entre Deux Cabalistes, Divers Esprits Élémentaires, & Le Seigneur Astaroth

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 17 - J'évite les palais comme on fait un écueil Où pour peu de sauvés mille ont perdu la vie.
Seite 21 - Je tiens tout fous la loi de mon indépendance , Enfin les Rois font Rois , je fuis ce que je fuis. On a trouvé ce Sonnet beau & hardi : mais il me paroît fanfaron, Je m'accommode mieux de ce petit Dia» logue fi naturel & fi tendre dont on le reconnoît Auteur.
Seite 16 - ... que répondre. Pour les malheurs, je ne suis pas de même. Dieu , en me donnant la force de les soutenir, me mit dans l'esprit un fonds inépuisable de pensées pour en parler; et, de peur que mes tours et mes consolations ne s'usent à la fin , il détrône un roi à point nommé pour me fournir de la matière et pour me faire prendre patience. Il me persuade même que le prince qui le...
Seite 20 - La pompet qui le suit, une pompe de deuil Où chacun doit pleurer sa liberté ravie. Loin de ce grand écueil, loin de ce grand tombeau, Je renferme en moi—même un empire pins' beiu : Roi:;, cours, honneurs, palais, tout est en ma puissance.
Seite 213 - ... on achète d'une lame d'argent mince, contournée de manière qu'elle représente les lettres ou harquement est dangereux en cet endroit, la mer vient y briser avec bruit contre le les .'nun's de la compagnie, ou des particuliers qui traitent les captifs.
Seite 7 - Renouer fa trame fragile, Pourquoi cette crainte inutile ., Pourquoi ces foins , ces embarras ; Qui précipitent notre terme ? Chers Amis, d'un efprit plus ferrttt. Je veux attendre mon deflin , Boire avec vous , rire fans ce fie ^ Et ne quitter jamais le vin Que pour carejjer ma Mattreffe (i).
Seite 146 - Lyon nos livres imprimés d'une manière défectueuse et publiés sous mon patronage 8 ; on n'a voulu y mettre ni le nom de l'imprimeur ni le lieu où ils ont été imprimés : de cette façon on trompe les lecteurs non avertis, de telle sorte que, abusés par la ressemblance des caractères et par le format manuel ", ils les croient imprimés à Venise par nos soins...
Seite 100 - C'eft fur ce principe qu'on, dit qu'il ne faut pas prendre à la lettre tout ce que l'on trouve dans nos Livres facrés de contraire à la bonne Phyfique.

Bibliografische Informationen