Almanach du voyageur a Paris: contenant une description sommaire, mais exacte, de tous les monumens, chef-d'oeuvres des arts, etablissemens utiles, & autres objets de curiosité que renferme cette capitale : ouvrage utile aux citoyens, & indispensable pour l'etranger. Année 1785

Cover
Chez Hardouin, 1785 - 443 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 170 - A Paris, rue & hôtel Serpente , fous le Privilège de la Société Royale de Médecine. Dans ces Leçons, M. de...
Seite vi - Zodiaque, savoir (AL le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les Poissons), l'homme a ces choses depuis la tête, c'est-à-dire depuis le Bélier, jusqu'aux pieds, qui répondent aux Poissons (2).
Seite 90 - ... billet ou lettre de change fe fait fimplement en ces deux mots : pour acquit, figné. Lorfque le protêt d'une lettre de change ou billet à ordre vient à être fait faute de payement , le Porteur doit , dans quinze jours , en faire la demande à l'un des EndofTeurs qu'il voudra ; & fi fon domicile eft à plus de dix lieues , le Porteur , en outre des dix jours , a encore un jour par cinq lieues pour faire le renvoi. Toute lettre de change on billet à ordre d'un Marchand qui fait faillite ,...
Seite 42 - Meflîeurs de la Cour des Aides defcendent au préau de la Conciergerie du Palais , pour y donner audience de grâce aux prilonniers.
Seite 169 - Comte d'Ançivillers directeur général de les bÀtimcns de faire faire difiérens projets pour un monument qui fera élevé dans le jardin des Tuileries à l'endroit doù MM. Charles & Robert fe font élevés au moyen de la machine.
Seite 217 - Facultés- 1 ; favoir, la Faculté de Théologie , celle de Droit, celle de Médecine & celle des Arts, qui eft la plus ancienne , la plus étendue, & proprement l'Univerfité. Cett» IicuUédes Arts comprend tontes les perfonnes qui ne font poinr Doâeurs.
Seite 40 - SaintLouis, où fe tient aufll la'Toûrnelle ; elle a la police générale fur le fait de la marchandife de poiflbn de mer , frais , fec , falé , & d'eau douce dans la Ville , Fauxbourgs & Banlieue de Paris , & de tout ce qui ya rapport ; & dans toute l'étendue du Royaume , pour raifon des mêmes marchandifes deftinées pour la provifion de cette Ville , & des droits attribués fur ces marchandifes aux Jurés-vendeurs de marée , lefquels ont pour ces objets leurs caufes çommifes en cette Chambre.
Seite 189 - Les avantages qu'offre l'ctabHffement formé par la compagnie des eaux de Paris , font pour le particulier d'avoir à fort bon marché , dans tous les temps de l'année, &. fans interruption , de l'eau de la Seine en telle quantité qu'on -voudra ; de fe procurer des bains chez foi fans frais &. fans embarras . fur-tout d'avoir un fecours toujours prêt pour arrêter un incendie...
Seite 41 - COMPTES. ( Chambre des) Cour établie principalement pour connoître & juger en dernier reflbrt de ce qui concerne la manutention des Finances , & la confervation du Domaine de la Couronne. Dans l'origine , il n'y avoitque la Chambre des Comptes de Paris , qui' eft préfentement la première & la principale de toutes.
Seite 249 - Commiflaire du quartier , pour conftater le lieu , le jour & l'heure où l'enfant a été trouvé , & le nom de la perfonne qui le préfente , qui n'eft point obligée de rien dire fur aucunes autres circonftances ; & le Commiflaire eft tenu de faire expédier ce procès-verbal gratis.

Bibliografische Informationen