Causes célèbres étrangères publiées en France pour la première fois et traduites de l'anglais, de l'espagnol, de l'italien, de l'allemand, etc, Band 3

Cover
C. L. F. Panckoucke, 1827
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 208 - Quelqu'un disant à Antonio Ferez de ne point mal parler du prince don Juan d'Autriche, ledit Ferez répondit : Depuis que le roi m'a fait le reproche de travestir le sens des lettres que j'écrivais, et de trahir le secret du conseil, je dois me justifier sans ménagement pour personne. Si Dieu le Père voulait y mettre obstacle, je lui couperais le nez, pour avoir permis que le roi se soit montré si peu loyal envers moi.
Seite 270 - Si je meurs dans ce royaume, c'est pour n'avoir pu faire autrement, et à cause de l'état de souffrance où m'ont réduit mes peines, protestant que je ne mens point, et suppliant mon roi et seigneur naturel qu'il daigne se rappeler, dans sa grande clémence et sa bonté royale , les services que mon père a rendus au sien et à son aïeul, pour que ma femme et mes...
Seite 51 - Charles, par la grâce de Dieu, roi d'Angleterre , d'Ecosse, de France et d'Irlande, défenseur de la Foi, etc., à tous nos affectionnés sujets, dequelque rangou qualité qu'ils puissent être, salut.
Seite 270 - Dans la situation où je me trouve, et à la veille » d'aller rendre compte à Dieu de ma vie , je déclare » et je jure que j'ai toujours vécu et que je meurs » chrétien et fidèle catholique , et j'en prends Dieu à » témoin. Je proteste à mon roi et seigneur naturel , « ainsi qu'à toutes les couronnes et à tous les royau...
Seite 333 - On rapporte qu'une dame à laquelle il reprochait de vouloir rentrer dans la communion catholique, lui répondit en souriant : l'ous travaillez à nous ramener tous à Rome; je crains ta fouie, et je veux y arriver avant vous.

Bibliografische Informationen