Les stations d'Israël dans le désert: examen des objections faites par les rationnalistes allemands et quelques écrivains français contre le récit de Moyse à propos des campements des Israélites dans le désert

Cover
Benjamin Duprat, 1859 - 13 Seiten
0 Rezensionen
Rezensionen werden nicht überprüft, Google sucht jedoch gezielt nach gefälschten Inhalten und entfernt diese
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 11 - Montée (V. 42) (Départ d'Egypte) de la Mer Rouge. parfaite, par la table des stations, l'histoire des 40 ans qu'Israël passa entre l'Egypte elle Canaan, il ne s'occupe plus, dans les trois chapitres qui terminent le livre des Nombres, que de l'avenir qui va se réaliser pour le peuple élu, à savoir de la prise de possession et de la distribution de la terre promise. D'abord, la loi de l'expulsion des Cananéens, qui termine le ch.
Seite 12 - Enfin , dans le ch. xxxvi, une loi se rapportant aux héritières; elles ne se marieront que dans la tribu de leurs pères, pour que les héritages ne soient pas transportés de tribu à tribu, d'où résulterait à la fin le déplacement complet des possessions territoriales, et la confusion des tribus,.
Seite 12 - Vater*, que l'ordonnance des villes de refuge, telle qu'elle est ici, au ch. xxxv (v. 14), se trouve en contradiction avec Deut. iv, 41, xix, 9, et Josué xx, elle repose sur une erreur par trop palpable. Aux Nombres on prescrit l'établissement de trois villes de refuge au delà du Jourdain, et de trois autres au pays de Canaan. Au Deut. iv, il, Moïse établit les trois villes au delà du Jourdain; au Deut.
Seite 6 - La différence qu'on remarque entre ces noms n'y fait rien; ce sont des noms qui désignent respectivement des localités identiques ; Moserah est le singulier de Moseroth. Mais alors comment les Nombres disent-ils diamétralement le contraire de ce que dit le Deutéronome? La solution de cette difficulté n'est pas aussi difficile qu'elle en a l'air, lorsque étudiant avec soin notre document et le comparant aux données contenues dans les ch. xiv, xx et xxi des Nombres, et dans les ch.
Seite 8 - Etsiongàber : il les marque, parce que vraisemblablement Hor Haguidgad , lotbatha et Abrona étaient des lieux habités. Si Israël , par une nécessité topographique, les rencontra sur le chemin qui le conduisit dans l'oubli du désert, il n'y avait pas de raison pour que l'auteur ne les nommât pas. Cependant la fin du châtiment approche; la 40e année arrive : Israël va rentrer dans l'histoire. Nous le retrouvons, le 1" mois de la 40e année, à la frontière méridionale du Canaan, à Kadesch...
Seite 4 - En effet, le ch. xi ne dit pas du tout qu'Israël partit de Tabhera pour camper à Kibroth Hatava; en le lisant avec attention, on voit que les événements qui motivèrent les noms de Tabhera (embrasement), et de Kibroth Hatava (sépulcre de la convoitise), se passent dans un seul et même lieu, où Israël était arrivé du Sinaï après une marche de trois jours5. Ainsi notre document, en disant, v. 16 : « lis partirent du désert de Sinaï, et campèrent à Kibroth Ha...
Seite 9 - Hor, puisque c'est sur cette montagne qu'Aaron mourut, suivant le double rapport du ch.xx.v. 28, et du ch.xxxin,v. 38.— Mais on dit que le « à Mosera mourut Aaron, » est l'interpolation d'un copiste ignorant. Non, mille fois non! La preuve certaine qu'il n'ya ici ni interpolation ni confusion, c'est que l'auteur, comme nous le verrons en son lieu, était amené, par le sujet de son discours, à mentionner la mort d'Aaron; puis, parce qu'on voit, par le ch.
Seite 8 - ... dut faire dans le désert, l'auteur conserve à cette période de pérégrinations obscures son caractère de nullité morale, en s'abstenant d'en parler dans son itinéraire comme il s'était abstenu d'en parler dans son histoire. La lacune intentionnelle de l'itinéraire répond à celle qu'il ya, dans le récit, entre le ch.
Seite 6 - ... Nebo, le v. 47 de notre document, reproduit très-exactement la donnée géographique du v. 20 ch. xxi des Nombres. Et voilà comment les deux documents se contredisent l'un l'autre! L'accord existe ainsi sur tous les autres points, là même où, au premier aspect, on dirait la chose impossible : nous voulons parler du v. 31 de notre document, comparé au v. 6, ch. x du Deutéronome. Aux Nombres, on lit : « Ils partirent de Mosé» roth, et campèrent à Bené lakan; » et au Deutéronome :...
Seite 7 - Notre document énumère tous les lieux de campement de cette première marche, depuis la mer jusqu'à la limite méridionale du Canaan. Puis, le premier retour à la mer, à Etsiongaber, ce fameux port d'où Salomon envoya ses vaisseaux jusqu'à Ophir*. Pour ce voyage, notre itinéraire...

Bibliografische Informationen