La vie de m. Nicole & l'histoire de ses ouvrages [by C.P. Goujet].

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 316 - Excusez ma chaleur; c'est peut-être un zèle mal réglé qui me fait dire toutes ces choses : il me semble pourtant que je n'ai point d'autre intérêt que celui de Dieu et de la vérité. Adieu, aimez-moi toujours, et assurez-vous que je ne prendrai point de part à tous les caquets du monde, et, quelque parti que vous preniez , la petite peine que j'en pourrais avoir ne m'empêchera jamais de vous regarder comme mon ami à la mort et à la vie ', etc.
Seite 179 - Lettre à l'Archevêque d'Embrun touchant la Lettre fur la confiance & le courage qu'on doit avoir pour la vérité, il.
Seite 432 - C'eft une chofe pernicieufe que ces petits cenfeurs , qui s'érigent un tribunal , & qui difpofent de toutes les têtes "mal faites , qui font toujours le plus grand nombre.
Seite 314 - Comme fi le Sage difoit , quand il ne s'agira que de vos intérêts , cédez au plus puiflant que vous , & ne vous attirez pas fa...
Seite 281 - ... qui me pourroit faire une pièce : ailleurs on me faisoit appréhender le gouverneur. Mais ce qui m'a été toujours le plus formidable partout, a été le dégoût et la timidité de mes hôtes. Au lieu des gens que vous savez que je voyois à Paris, j'ai été réduit premièrement à des personnes auprès de qui ni mon latin, ni mon françois, ni tout ce que je pouvois savoir en quelque art et en quelque science que ce fût, ne servoit de rien. Ensuite j'ai été assez longtemps avec les charrons...
Seite 443 - Évêques de France, sur la surprise qu'on prétend faire au Pape, pour lui faire donner quelque atteinte au Mandement de Messieurs les Vicaires Généraux de Monseigneur le Cardinal de Retz, archevêque de Paris [1661], pp.
Seite 311 - J'aurai toujours la reconnoiflance que je dois des affiftances que vous m'avez rendues; mais cela ne me donne pas droit de vous en demander de nouvelles ; & c'eft aflez que Dieu ne vous en donne pas la volonté , pour me faire accepter cette privation comme un ordre de fa providence. Je n'approuve donc point que l'on parle de vous comme l'on fait, & je trouve fur-tout qu'on a grand tort de le faire de la lettre à M.
Seite 240 - Sc fi palpables , que fi notre corruption n'étoit pas telle qu'elle eft , & que nos ames fuiTent moins appefanties par le poids de nos cupidités & de nos anciennes habitudes , vous nous feriez faire un grand chemin en peu de temps. Cependant fi le cœur n'eft pas emporté , l'efprit eft convaincu , & n'a rien , ce me femble , dont il puifle fe fervîr pour combattre des principes fi confiants , & des preuves fî folides & fi évidentes.
Seite 299 - ... raisons qu'on m'alléguait, que je trouvais pitoyables, et j'en composai un écrit qui a pour titre Apologie. Je ne sais quel effet cet écrit fit sur quatre ou cinq personnes à qui je le montrai , mais il fit certainement celui que j'en prétendais pour moi, qui était de me rendre le sommeil, et il me rétablit en mon état ordinaire. « Cependant le bruit d'une Apologie s'étant répandu , M. de F... s'en remua et m'en écrivit ; et je me souviens de plus que M. Bureau, ecclésiastique de...
Seite 258 - Ce n'eft pas qu'il ait ignoré de quelle forte ceux qui en ont écrit, prétendent la trouver dans les anciens. Mais comme tout ce qu'ils en alleguent reçoit de grandes...

Bibliografische Informationen