Contes merveilleux: Edition entièrement illustrée

Cover

Ce recueil de contes est une merveille, chaque histoire vous emmène dans la vie d'un soldat de plomb dans une aventure périlleuse ou encore dans la peau d'une bergère amoureuse d'un ramoneur ou d'une petite fille qui vend des allumettes dans le froid de décembre.

Edition illustrée des contes d’Andersen. Traduit du Danois par P.G. La Chesnais.

Contenant : L’aiguille à repriser ; Les amours d’un faux col ; Les aventures du chardon ; La bergère et le ramoneur ; Le bisaïeul ; Le bonhomme de neige ; Bonne humeur ; Le briquet ; Ce que le Père fait est bien fait ; Chacun et chaque chose à sa place. ; Le chanvre ; Cinq dans une cosse de pois ; La cloche ; Le compagnon de route ; Le concours de saut ; Le coq de poulailler et le coq de girouette ; Les coureurs ; Le crapaud ; Les cygnes sauvages ; Le dernier rêve du chêne ; L’escargot et le rosier ; La fée du sureau ; Les fleurs de la petite Ida ; Le goulot de la bouteille ; Grand Claus et petit Claus ; Les habits neufs du grand-duc ; Hans le balourd ; L’heureuse famille ; Le jardinier et ses maîtres ; La malle volante ; Le montreur de marionnettes ; Une semaine du petit elfe Ferme-l’œil ; L’ombre ; Le papillon ; Papotages d’enfants ; La pâquerette ; La petite fille aux allumettes ; La petite Poucette ; La petite sirène ; La plume et l’encrier ; La princesse au petit pois ; La princesse et le porcher ; Quelque chose ; La reine des neiges ; Une rose de la tombe d’Homère ; Le rossignol et l’Empereur ; Le sapin ; Le schilling d’argent ; Le soleil raconte ; La Soupe à la brochette ; Le stoïque soldat de plomb ; La tirelire ; La vieille maison ; Le vieux réverbère ; Le vilain petit canard ; Les voisins.

Format professionnel électronique © Ink Book édition.

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Über den Autor (2013)

Hans Christian Andersen est né à Odense, au Danemark, en 1805. Sa famille vit alors dans le plus grand dénuement. Il apprend à lire à l'école des pauvres de l'hospice d'Odense. Très jeune, il est employé dans des manufactures de drap et de tabac. En 1819, il part à Copenhague tenter sa chance. Il mène tout d'abord une vie de bohème et de misère puis rencontre des amis influents qui lui permettront d'obtenir une bourse pour étudier à l'université. Il publie ses premiers poèmes et commence à voyager : Allemagne, Suisse, France, Italie... De là naîtront ses premiers contes. Il fera ensuite paraître régulièrement ses recueils qui remporteront toujours un vif succès. Dans l'Europe entière, qu'il parcourt inlassablement, il est fêté et sollicité. Il meurt en 1875 à Copenhague. Son nom, comme celui des frères Grimm, est devenu synonyme de contes.

Bibliografische Informationen