Denkwurdigkeiten meiner Zeit: oder, Beiträge zur Geschichte vom lezten Viertel des achtzehnten und vom Anfag des neunzehnten Jahrhunderts 1778 bis 1806, Band 2

Cover
Meyer, 1815
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 142 - nations neutres un système naturel et fondé sur la justice, et qui par son avantage réel servît de règle aux siècles à venir.
Seite 23 - avons vu des essais et l'histoire des Turcs pourra fournir un nouveau sujet de tragédie pour les
Seite 142 - que par des soins communs de toutes les puissances maritimes neutres, on peut établir et légaliser en faveur de la navigation commerçante
Seite xxxvi - génie sublime et de la puissance dû Roi était propre à lui faire obtenir ces avantages. Elle les a eu et même la fortune l'a fait aller plus loin. La Russie se regarde et peut en quelque façon se regarder dans ce moment comme
Seite xxii - premièrement les traits les plus caractéristiques et j'y ajouterai ce que je crois propre et convenable pour les captiver, SM Impériale est reconnue dans l'Europe pour une des Princesses les plus éclairées, II ne m'appartient pas de tracer son caractère. Son haut rang l'a fait connoître par les faits et ceux - la sont connus à
Seite xxxvi - Mais les puissances comme les particuliers oublient dans la fortune ce que la reconnoissance exige. Courtisée, flattée et même souvent bassement flattée par toutes les puissances sa vanité est montée à un degré extrême* et au ton, qu'elle a pris, cette Cour est plus portée à jouer le rôle d'arbitre et de protectrice des
Seite xxxv - est encore le Directeur des postes le Conseiller d'Etat d'Eck. Un présent et des complimens sur ses sentimens qui sont favorables , et sur les services qu'il rend pour les postes, feront un bon effet. Quant au second point, de se faire connaître personnellement, je le regarde comme très essentiel. SAR est intéressée de se faire connaître
Seite xxxvii - même Msgr. le Prince de Prusse décidera de ce que lui sera dorénavant la Russie. S'il parvient à inspirer aux principaux de l'état le respect et l'estime pour ses qualités personnelles, s'il se fait connaître comme homme capable par lui - même de se faire respecter et craindre de ses ennemis,
Seite xxii - de se faire connoître personnellement, Pour contribuer au premier de ces buts SAR ne connoissant que fort peu des personnes de la Cour de Petersbourg j'ai cru devoir hazarder de mettre sous Ses yeux les notions que mon séjour m'a pu procurer, où il pourra intéresser Msgr. le Prince
Seite xxi - voyage de SAR Msgr. le Prince de Prusse à la Cour de Petersbourg selon mes foibles lumières ne peut avoir pour but que de connoitre Lui-même cette Cour; de juger de l'utilité que pourra avoir à la Prusse son alliance et de se concilier l'amitié et les suffrages de la Souveraine et de la Cour, et puis celui

Bibliografische Informationen