Mémoire sur le Marquis d'Argens

Cover
Durand, 1856 - 129 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 24 - Pour moi, menacé du naufrage, Je dois en affrontant l'orage Penser, vivre et mourir en roi.
Seite 40 - Lettres juives, qui venaient de paraître, Voltaire lui écrivait : « Descartes commença, comme vous, par faire quelques campagnes; il est vrai qu'il quitta la France par un autre motif; mais enfin quand il fut en Hollande, il en usa comme vous; il écrivit, il philosopha et fit l'amour. » — Une autre fois il lui disait encore en parlant de la même publication : « Je pense comme vous sur presque tous les points. Je vous trouve l'esprit de Bayle et le style de Montaigne.
Seite 54 - Tout cela n'est pas très-raisonnable, mais voilà Jean-Jacques, et mylord Maréchal, tout en l'aimant beaucoup le plaint et le juge tel qu'il est « Le Roi, ce me semble, parle très-bien sur les ouvrages de Rousseau, il y trouve de la chaleur et de la force, mais peu de logique et de vérité : il prétend qu'il ne lit que pour s'instruire et que les ouvrages de Rousseau ne lui apprennent rien ou peu de chose ; enfin il n'en est pas aussi enthousiasmé que vous, en rendant cependant justice à...
Seite 74 - Cet homme s'est rencontré doué d'une flexibilité d'esprit infinie, raffiné par la philosophie, guidé par une incrédulité opiniâtre et secondé d'un génie séducteur, il s'est déclaré l'ennemi de la cause de Dieu. Nouveau Protée, il se transfigure et prend sans cesse de nouvelles formes; tantôt comme juif, tantôt comme chinois, ou initié à la cabale, il vomit ses horribles blasphèmes.
Seite 48 - Eléments de Newton; et celui de tant de charmantes petites pièces, celui de la sèche et décharnée histoire de Louis XIV? Quel homme que Voltaire, s'il n'eût voulu être que poète ! « Il a fait plusieurs tentatives pour revenir ici, mais le roi n'a pas voulu entendre parler de lui.
Seite 49 - ... et par ma conduite, je pouvais contribuer à effacer, à affaiblir du moins les idées désavantageuses qu'elle a conçues, avec justice, de quelques hommes de lettres de ma nation.
Seite 28 - Sire, reprit l'ambassadeur, il faut espérer qu'avec l'aide de Dieu, nous en ferons une meilleure l'année prochaine. — Avec l'aide de Dieu ! monsieur, je ne vous connaissais pas cet allié. — Nous comptons cependant beaucoup sur lui, quoiqu'il soit celui qui nous coûte le moins. — Comptez, comptez, vous voyez qu'il vous en donne pour votre argent.
Seite 75 - Prusse, où l'incrédulité et la fausse philosophie ont établi leur siège, se trouve au milieu de nous, où comme l'ennemi du genre humain, il tend de tous côtés des filets, pour faire tomber sa province dans le piège, qu'il lui a préparé.
Seite 17 - ... lui témoignant du reste toute sa reconnaissance : « Daignez considérer, monseigneur, que pour me rendre auprès de vous, je serais obligé de passer auprès des trois bataillons, qui sont à Postdam ; le puis-je sans danger, moi qui ai cinq pieds sept pouces, et qui suis assez bien fait de ma personne. » Le marquis d'Argens ne fit pas pour le moment d'autre réponse, mais en 1740, après que Frédéric...
Seite 21 - Ami, le sort en est jeté, Las de plier dans l'infortune, Sous le joug de l'adversité, J'accourcis le temps arrêté Que la nature notre mère A mes jours remplis de misère A daigné prodiguer par libéralité. D'un cœur assuré, d'un œil ferme, , Je m'approche de l'heureux terme Qui va me garantir contre les coups du sort, Sans timidité, sans effort.

Bibliografische Informationen