Dictionnaire des jardiniers ... :, Band 4

Cover
Guillot, 1785
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 263 - CUC-URBITACÉF.S , dont le caractère consiste à avoir des fleurs mâles et des fleurs femelles sur le même pied , et composées d'un calice de cinq dents , d'une corolle monopélale intimement unie avec le calice, et à cinq divisions; trois...
Seite 178 - ... convenable, on peut les transplanter quinze ou vingt jours après qu'elles ont paru. On les reçoit alors dans une nouvelle couche chaude, qui a été préparée convenablement. Elles sont enlevées avec leurs racines entières, et plantées à trois ou quatre pouces de distance. On les arrose légèrement; on les tient à l'ombre jusqu'à ce qu'elles aient poussé de nouvelles fibres; et l'on abaisse tous les soirs les vitrages de la couche , pour y conserver la chaleur pendant la nuit. Les...
Seite 643 - IV. neuse , on les replonge dans la couche chaude j et on les tient à l'ombre jusqu'à ce qu'elles aient formé de nouvelles racines; après quoi on les traite de la même manière que les autres plantes des...
Seite 504 - Le changement des corps en lumière et de la lumière en corps est bien en harmonie avec le cours de la nature, qui semble se plaire aux transformations.
Seite 481 - Au bout de trente ou quarante jours, si elles sont assez fortes , on les enlève adroitement avec leur molle, et on les met, chacune séparément , dans de petits pots remplis d'une bonne terre de jardin potager. Ces pots sont plongés dans une couche de tan, et les plantes qu'ils contiennent, traitées ensuite comme toutes les plantes tendres des pays très-chauds. (D.) Plusieurs autres plantes moins communes que la sensitive , sont aussi sensibles, telles qu'une OXALIDE, la...
Seite 3 - ... jusqu'à ce qu'elles aient formé de nouvelles racines; après quoi on les traite de la «même manière que les autres plantes tropicales. Cette espèce fleurit dans la seconde année, et «es semences mûrissent quelquefois dans nos climats.
Seite 271 - Tune sur l'autre , et fixées à l'axe par des pédoncules trèscourts. La fleur n'a point de corolle , mais une , deux ou trois étainines réunies à leur base , surmontées par des anthères distinctes.
Seite 587 - On la multiplie par ses graines, qu'il faut semer au printems sur une couche chaude : quand les plantes sont en état d'être enlevées, on les met chacune séparément dans de petits pots remplis d'une terre...

Bibliografische Informationen