Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

Claire DUHAMEL

L'Alsacienne
Anne POSTANSQUE La Violoniste
Jean-Louis BARRAULT Monsieur Nicolas
Jean-Pierre GRANVAL L'Aveugle (Pignolet)
Guy MICHEL

Castanio
Jean MARTIN

Monsieur de Hameauneuf, l'original Dominique SANTARELLI Le Patriote Yves GASC

Le Père de Victoire, un Bourgeois Armand MEFFRE Un Bourgeois, le Somnambule, le

Violoniste Daniel RIVIÈRE

Le Petit Maître, le Laquais téméraire,

l'Homme noble Pierre BOUTRON

L'Homme à la canne, le Polygyne Claude BRÉCOURT Le Comte, fils de la Marquise Jean HEBERT

L'Homme à la lanière, le Mouchard,

un Marchand, le Fou d'amour, un Manipulateur d'ombres, un Effé

miné Jean BOISSERY

Le Chef des gardes, un Efféminé Patrick CARTIE

Un ami du comte, un Pauvre, un

Marchand, un Petit maître, un

Efféminé Serge FRANKLIN L'Homme au chien, un Musicien Serge Noël

Un Pauvre, un Musicien Christian PERRIER Un Manipulateur des ombres Yannick SCHWENC Un Garde, un Manipulateur des

ombres

Tahar Azzi

Le Falot, le Patron du cabaret, le

Pauvre lent, un Musicien
Le laquais Julien, un garde

Robin TOURENNE

Création le 11 décembre 1975

au Théâtre d'Orsay

Éclairages, Geneviève Soubirou
Direction de scène, Jean-Pierre Mathis
Réalisation des mannequins, Hector Pascual
Peinture, Pierre Simonini
Atelier de construction des décors, A.O.R.
Atelier de réalisation des costumes, Irène Karinska

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors]

L’ABOUTISSEMENT D'UN LONG DÉSIR

par
Jean-Louis Barrault

Les Nuits de Paris : « Cet empire qui commence à la chute du jour et finit au crépuscule du matin » vont être, quel qu'en soit le succès, l'aboutissement d'un long désir. Voilà plus de trente ans que je tourne autour de Restif de la Bretonne. Jadis, dès que l'occasion me le permettait, je m'ingéniais à me procurer un de ses nombreux ouvrages. Monsieur Nicolas, Sara, Le Paysan perverti, sous l'influence de mes aînés surréalistes, m'avaient depuis longtemps appâté; appâté et mis en appétit et dans mon admiration pour celui qu'on a appelé le « J.-J. Rousseau du ruisseau », je réussis à dénicher son théâtre, son rarissime Drame de la vie, Le Pornographe, Le Mimographe, Le Thesmographe, Les Françaises, Les Parisiennes, La Prévention nationale, La Découverte australe et, bien sûr, les seize volumes des Nuits de Paris, tout en restant bien éloigné d'acquérir ses euvres complètes!

« ZurückWeiter »