Les soirées chantantes; ou, Le chansonnier bourgeois, Band 3

Cover
Moutardier, 1805
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 208 - Oui, tout le bien que j'ai perdu M'en procure un plus magnifique ; Avec usure il m'est rendu Par la félicité publique. Il ne...
Seite 210 - ... l'empereur, qui, sa grande lunette toujours braquée sur la terre, n'a point été informé de son arrivée. Le voyageur raconte ce qui se passe dans notre planète. C'est l'histoire du jour exposée par un chroniqueur, qui peint les choses par leur beau côté avec une pointe de malice : Oui, Messieurs, tout l'monde en France A tout d'suite été d'accord ; Clergé, noblesse et finance Ont cédé leurs droits... d'abord. Tout chacun, sans résistance, \ D'y r'noncer a pris grand soin.
Seite 81 - Un tendre et joli billet ; Lison lut, relut sa lettre, Y répondit en secret. Maman, toujours inflexible, La surprit et s'emporta. « Mais ma fille ! ... c'est horrible ! — Eh ! ma mère, est-c' que j' sais ça ! » Un beau soir Léandre arrive : Lise était seule au logis.
Seite 161 - Qui le gouverne et qui le nomme! Si vous osez, peuple flatteur, D'un mortel adorer la trace. Que gardez-vous au Créateur, Devant qui tout s'efface. UN'E PAYSANNE. Nous savons ben qu'ignia qu'daas l'Ciel Qu'est Celui qu' l'univers adore; Mais un bon princ', quoique mortel, Viloit pas s'étonner qu'on l'honore.
Seite 131 - Il n'est aucun pays du monde Où l'esprit fasse le bonheur; On brille dans la nuit profonde, Si l'on garde la paix du cœur. Dieu, plaçant l'homme sur la terre, Lui donnant un cœur vertueux, Ne lui dit pas : Je tous éclairel Mais il lui dit: Soyez heureux! bis.} I.milx tlii-l llrffrov de Itclgny, dit le Cousin Jacquet.
Seite 160 - DP peut excuser leur crime. Courage . citoyens ! restons toujours unis ; Français ! ... un peuple libre est un peuple d'amis.
Seite 81 - Dans la paix et l'innocence, Lison gardait, à vingt ans, Cette parfaite ignorance Que n'ont plus tous nos enfants. Elle vit trois fois Léandre ; Trois fois elle soupira. Maman voulut la reprendre... « Eh ! ma mère, est-c' que j
Seite 131 - La vertu seule est la lumière Qui s'accorde avec la raison; Qu'importé que l'esprit s'éclaire. Si le cœur est sensible et bon? C'est l'éclat de la bienfaisance Qui doit toujours frapper nos yeux ; Le plus aveugle de la France Est clairvoyant, s'il est heureux?
Seite 160 - Écoutez cette chanson dans la pièce « Allons, ça va • (2) : « Républicains purs et sensibles « Donnons l'exemple à nos neveux... « Pour être à jamais invincibles
Seite 180 - L'idée de ce compliment n'est pas très-neuve, mais on ya trouvé plusieurs couplets d'un tour agréable et facile, tels que celui-ci: DE vot' présence s'voir bannir, Ah ! queu douleur amère ! Vous qu'on voit toujours applaudir Au désir de vous plaire , J'ons des bouquets d'tout' les couleurs A vous donner encore.

Bibliografische Informationen