Lettres Cabalistiques, Ou, Correspondance Philosophique, Historique & Critique, Entre Deux Cabalistes, Divers Esprits Élémentaires, & Le Seigneur Astaroth

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 159 - Aflbmmé par toutes ces penfées, il fê rémettois encore devant les yeux fon exil, fes fuites , les dangers qu'il avoit courus fur la terre & fur la mer, toutes les peines qu'il avoit...
Seite 163 - Cafca fut lé premier qui lui donna un " coup d'épée près du cou, Mais le coup ne fut ni mortel, ni bien appuyé, & il ya de l'apparence qu'en commençant une fi hardie entreprife, il fut fi trouble, que fa main fut mal «ffurée,.
Seite 289 - ... fi peu de douleur : pourquoy ne difons nous de mefmes, que c'eft fcience & prudence? Car d'alleguer, pour les deprimer, que c'eft par la feule inftruftion & maiftrife de Nature, qu'elles le fçauent, ce n'eft pas leur ofter le tiltre de fcience & de prudence : c'eft la leur attribuer à plus forte raifon qu'à nous, pour l'honneur d'vne fi certaine maiftrefle d'efcole.
Seite 181 - fang , fe jette avec fureur fur Dom » Henri ; tous deux ils fe prirent au » corps , & tomberent l'un & l'autre » par terre. Henri fe trouva fous fon >, ennemi , qui fe mettoit en devoir « de fe faifir d'une dague pour le per...
Seite 71 - Le mouvement de l'œil est volontaire comme celui des autres parties du corps et il est naturel de le mouvoir, ou de le tenir fixe, partant il n'ya rien en cela de considérable.
Seite 182 - Henry ne perdit point de tems, & profitant de fon avantage , tira une petite épée qu'il portoit, & lui en donnant au travers du corps , le biffa mort furie carreau.
Seite 164 - Cimber , lui prenant la robe , avec fes deux mains , lui découvrit le cou,c'étoit le fignal dont les conjurés étoient convenus pour fe jetter fur lui ; & Cafca fut le 'premier qui lui donna un coup d'épée près du cou. Mais, le coup ne fut ni mortel ni bien appuyé , & il ya de l'apparence qu'en commençant une fi' hardie entreprife, il fut fi troublé que fa main fut mal aflurée ; de forte que C.
Seite 159 - Merula , qui ne commandoient qu'une tourbe ramaflëe de feditieux & de mutins, qu'il alloit avoir affaire ; que c'étoit Sylla qui venoit à lui , Sylla qui l'avoit chaffé autrefois, qui par fes victoires venoit de confiner Mithridate dans les rives du Pont-Euxin.
Seite 165 - Auteurs qui rapportent que fe défen,, dant contre tous les autres , & traîM nant fon corps ça & là en criant , il ,, n'eut pas plutôt vu Brutus l'épée à la „ main , qu'il fe couvrit la tête du pan „ de fa robe, & s'abandonna à fes en...
Seite 73 - ... vomir des clous, des épingles et autres choses étranges par l'œuvre du diable ; ainsi sur les vrais possédés le diable peut faire de même. Mais de vomir les choses comme on les a avalées, cela est naturel, se trouvant des personnes qui ont l'estomac faible et qui gardent pendant plusieurs heures ce qu'elles ont avalé, puis le rendent comme elles l'ont pris....

Bibliografische Informationen