Histoire de l'esprit humain ; ou, Memoires secrets et universels de la republique des lettres

Cover
Haude et Spener, 1768
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 150 - Cène, peinte dans un goût admirable, soit par la couleur, soit par la mollesse du pinceau, soit par le clair-obscur qui règne dans ce tableau, dont tout le jour vient par une lampe qui pend au plancher de la salle ou se fait la cène.
Seite 80 - ... à donner par cette partie le véritable caractère à chaque objet. Il auroit été à fouhaiter que le Brun , en revenant de Rome , eût vu l'Ecole Vénitienne , ou la Flamande : mais enfin , quoique fon coloris n'ait ni la vérité ni le brillant de celui des grands Peintres de ces Ecoles , on ne doit pas croire que dans les tableaux , où il a voulu montrer la connoitTmce qu'il en avoit , il n'y ait de très-belles chofes.
Seite 193 - Piles, que ce grand connoifleur met cet artifte beaucoup au - deflus, dans cette partie, de tous les peintres françois. Rapportons ici fes propres termes : II. eft aifé de juger, dit-il, que de tous les peintres français il n'y en a point qui ait Jl bien colorié que Blanchard.
Seite 303 - C'eft encore par cette raifbn, que le nud de fes figures, fur-tout dans fes derniers ouvrages, tient beaucoup de la pierre peinte, & porte avec lui plutôt la dureté du marbre, que la...
Seite 295 - Bâtiment fur lequel il étoit venu, & trouva qu'on lui avoit enlevé tout fon bagage. Accablé de chagrin il fe remit en chemin, pendant la plus grande chaleur; il arriva avec bien de la peine à Porto Ercole, où la fièvre l'emporta âgé de quarante ans. Le...
Seite 31 - Homère, mais qui fa vent qu'il ya plus de deux mille ans qu'i a le titre de Divin, fe figurent non-feulement qu'il ne fauroit être égalé, mais qu'il n'ya aucun défaut dans fes ouvrages. Les Efpagnols, les Saxons, les Peuples...
Seite 32 - François ; & fi elles confervent encore une trop grande prévention en faveur des anciens artiftes italiens , il eft certain qu'on ne...
Seite 32 - ... leur faire ce reproche, quant à ce qui regarde les modernes; car elles sont très -persuadées que les Italiens n'ont plus que des peintres médiocres; et la preuve...
Seite 81 - Brun manquent quelquefois par le clair obfcur, cependant il en a connu l'abfolue néceîïïté , & l'a même pratiquée dans fes plus grands Ouvrages, comme. on le peut voir dans fes Batailles d'Alexandre & dans la Famille de Darius. Michel-Ange n'a pas eu une jneilleure idée du clair obfcur que du coloris , & nous avons vû combien peu il a ctc habile dans cette partie...
Seite 194 - André à genoux devant la croix qui accrurent infiniment fa gloire. On aimoit fa manière, & il avoit un talent particulier pour peindre des Vierges à demicorps, & des femmes nues, auxquelles, outre le beau coloris , il donnoit beaucoup d'expreflîon.

Bibliografische Informationen