Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

JOURNAL

DES

ÉCONOMISTES

[blocks in formation]

LIBRAIRIE GUILLAUMIN ET C, ÉDITEURS
de la Collection des principaux Économistes, des Économistes et Publicistes
contemporains, de la Bibliothèque des sciences morales et politiques,

du Dictionnaire de l'Économie politique,
du Dictionnaire universel du Commerce et de la Navigation, etc.

14, RUB RICHELIEU, 14

[ocr errors]

AVIS DES ÉDITEURS

Le Journal des Économistes a achevé, avec le numéro de décembre 1885, sa quarante-quatrième année, la huitième de sa QUATRIÈME SÉRIE DUODÉCENNALE.

Nous reproduisons, comme nous le faisons chaque année, quelques indications bibliographiques sur la collection du Journal, devenue de plus en plus importante par le nombre croissant de ses volumes, autant que par la multiplicité des questions qui y sont traitées à diverses reprises, sous divers aspects et par des auteurs différents, en même temps que la direction et la rédaction sont toujours restées fidèles au drapeau de la science, au milieu de tant d'événements de toute sorte.

La première série duodécennale se compose de 153 livraisons ou numéros, de décembre 1841 à décembre 1853, formant 37 volumes et quatre périodes triennales, terminées chacune par une table alphabétique raisonnée des matières et des auteurs qui ont concouru à la Revue.

Les 153 livraisons formant les 37 volumes de cette première période duodécennale, ou première série, sont distribuées comme suit :

9 volumes, numéros là 36, décembre 1841 à novemhre 1844
9
37 à 72,

1844 à

1847
9
73 à llo,

1847 à

1850
10
117 à 153,

1850 à

1853

Les livraisons ont été mensuelles jusqu'en mars 1848. Après les événements de février, le Journal, pour suivre la rapidité des faits économiques, parut deux fois par mois jusqu'à la fin de l'année; il reprit, en 1849, sa périodicité ordinaire pour la conserver jusqu'en mai 1852, époque à laquelle la nouvelle législation sur la presse nécessita, pendant quelques mois, la réunion de deux livraisons en une seule, pour éviter la maculature et les frais du timbre.

« ZurückWeiter »