De la ménopause ou de l'âge critique des femmes

Cover
Méquignon-Marvis, 1821 - 452 Seiten
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 127 - Quelle grâce en effet, quels charmes singuliers Nos dames présentaient avec leurs grands paniers, Pour qui, sans une marche obliquement adroite, La porte à deux battans se trouvait trop étroite ! Une belle avec eux de ses grands falbalas Couvrait dans un salon les plus larges sofas; Mais...
Seite 103 - Les hommes ne sont point faits pour être entassés en fourmilières, mais épars sur la terre qu'ils doivent cultiver. Plus ils se rassemblent, plus ils se corrompent. Les infirmités du corps, ainsi que les vices de l'âme, sont l'infaillible effet de ce concours trop nombreux.
Seite 52 - L'attendrissement, la compassion, la bienveillance, l'amour, sont les sentimens qu'elle éprouve et qu'elle excite le plus souvent, et chacun sent qu'une bouche faite pour sourire , que des yeux tendres ou animés par la gaîté , que des bras plus jolis que redoutables...
Seite 145 - Oi. différentes époques de leur durée. Dans le cas où les douleurs fixes, l'engourdissement et le froid qui leur succèdent, annoncent l'approche de la gangrène sèche, le traitement suivant est le plus propre à la prévenir, à en arrêter les progrès, à rendre enfin ses suites moins terribles. « L'état du pouls seul doit décider la nécessité de la saignée ; secours dont on doit toujours user très sobrement.
Seite 127 - Mais la dame trouvant les chaises trop petites, En chargeait les genoux de ses deux acolytes; Sur une base énorme, obélisque nouveau, Dans sa...
Seite 191 - C'est par le sommeil que commence notre existence; le fœtus dort presque continuellement, et l'enfant dort beaucoup plus qu'il ne veille. Le sommeil, qui paraît être un état purement passif, une espèce de mort , est donc au contraire le premier état de l'animal vivant et le fondement de la vie : ce n'est point une privation , un anéantissement, c'est une manière d'être, une façon d'exister tout aussi réelle et plus générale qu'aucune autre...
Seite 145 - ... ou 5 cuillerées d'une potion antispasmodique , et on fera boire de l'eau vinaigrée ou de l'eau dans laquelle on aura exprimé du jus de citron. Si les douleurs, l'engourdissement et le froid qui leur succèdent annoncent l'approche de la gangrène sèche, on cherchera à la prévenir. On placera le malade dans un appartement sec et chaud, et dans un lit bien propre, dont on renouvellera fréquemment les couvertures. Plusieurs médecins ont recommandé de faire prendre l'émélique lorsque la...
Seite iii - ... que cette époque opère, tant sur le physique que sur le moral de la femme , les moyens hygiéniques qui doivent être alors employés , eafin les maladies qui surviennent à l'âge critique i par CH.
Seite 146 - ... avec du vinaigre: au sortir du bain, on frotterait le pied et la jambe avec la main ou avec de la laine : on les couvrirait de compresses trempées dans l'infusion de fleurs de sureau ou d'oranger , à laquelle on ajouterait...
Seite 50 - Dans la femme tout est plus arrondi, les formes sont plus adoucies, les traits plus fins : l'homme a la force et la majesté, les grâces et la beauté sont l'apanage de l'autre sexe. Tout annonce dans tous deux les maîtres de la terre ; tout marque dans l'homme, même à l'extérieur...

Bibliografische Informationen