Les ravageurs des forêts: étude sur les insectes destructeurs des arbres

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 185 - Aussitôt après la publication de la présente ordonnance, tous les propriétaires, fermiers et locataires de terrains situés dans le ressort , seront tenus d'écheniller les arbres, haies et buissons qui sont dans lesdits terrains, ainsi que ceux qui bordent les grandes routes et les chemins vicinaux, sous les peines portées par
Seite 231 - malgré les moyens préservatifs que la police multiplie autour et auprès d'eux, ils ont à subir de la part des passants des outrages de toute espèce : chocs, meurtrissures, rien ne leur est épargné. Les en1 Extrait du Bulletin de la Société botanique de France, séance du 27 Mars 1857.
Seite 350 - DISSEMBLABLE. tent en juillet et août s'enveloppent en hiver d'une toile commune, et les groupes qu'elles forment s'appellentGrands nids de chenilles. Elles constituent l'échenillage proprement dit. 3° Le bombyce dissemblable, la spongieuse bombyx dispar, liparis dispar (fig. 153 et 154) (chenille pourvue de longs poils avec cinq paires de verrues dorsales bleues et six paires de rouges
Seite 238 - dragonnier des îles Canaries, le châtaignier de l'Etna, où les parties atteintes par la décadence étant réduites à l'état de support inerte, de substratum, pour emprunter le langage de l'école, les bourgeons qui revêtent ce support se substituent les uns aux autres en se transmettant le principe de la vie. Et quasi cursores
Seite 238 - former). C'est un axiome élémentaire en chirurgie, que les plaies doivent être tenues proprement. Celles des arbres, meurtrissures, chancres, gouttières, seront débarrassées de toutes les parties de tissu décomposées, et grattées à vif. Si le mal a été assez profond pour mettre le bois à nu, on étendra sur la surface ligneuse un enduit quelconque, pour
Seite 238 - un développement complet, si les circonstances leur sont favorables. Ce phénomène est si général, il domine tellement l'ensemble de. la physiologie végétale, que la reproduction par graines, si étendue pourtant et si variée, ne paraît plus elle-même qu'une grande exception. C'est ainsi que s'expliquent le mieux l'accroissement et la durée énorme de certains arbres fameux, tels
Seite 236 - disant qu'elle offrait un moyen simple, certain, appuyé sur les données de la physiologie végétale et de l'entomologie : 1° de rendre la vitalité aux arbres languissants, ce qui en éloigne déjà les scolytes; 2° et surtout de faire périr une prodigieuse quantité de ces insectes. Le 7 juin 1847, M. Mime-Edwards présenta à l'Académie des sciences un
Seite 234 - 8 centimètres , dans le petit diamètre, le champ d'activité d'une famille de scolytes composée d'une centaine d'individus. Il existe dans la galerie d'entomologie du Muséum d'histoire naturelle une collection curieuse des travaux, soit utiles, soit nuisibles, des insectes aux dépens des substances végétales : c'est là que l'on peut examiner
Seite 246 - de l'air et de l'eau des pluies ou des arrosements artificiels : pour en être plus sûr, vu le piétinement auquel le sol est sans cesse soumis, des tuyaux de drainage sont adossés verticalement au pivot de l'arbre, et l'on en couvre l'ouverture avec un tuileau. Cette méthode accessoire a

Bibliografische Informationen