Die schule der elementar-mechanik und maschinenlehre für den selbstunterricht sowie für gewerbe- und realschulen: Zum theil nach Delauney's Cours élémentaire de mécanique frei bearbeitet, Teil 2

Cover
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Inhalt

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 47 - Le premier de ces principes est le principe de l'inertie; il consiste eu ce qu'un point matériel ne peut de lui-même modifier son état de repos ou de mouvement...
Seite 36 - M est entièrement plongé dans un fluide, la poussée exercée par le fluide sur ce corps est une force verticale, dirigée de bas en haut, et égale au poids du volume de fluide déplacé.
Seite 457 - ... mouvements donnera le mouvement du point mobile par rapport à des axes de direction constante, passant par le centre de la Terre, et ainsi de suite.
Seite 241 - Cette équation montre que les quatre points A, B, G, D sont sur une même circonférence. " Le plus grand quadrilatère que l'on puisse construire avec quatre côtés donnés est donc le quadrilatère inscriptible.
Seite 331 - ... 3°. Résultat de plusieurs expériences destinées à déterminer la quantité d'action que les hommes peuvent fournir par leur travail journalier, suivant les différentes manières dont ils. emploient lenrs forces; 4°' Observations théoriques et expérimentales sur l'effet des moulins à vent et sur la figure de leurs ailes; 5°.
Seite 56 - Il consiste en ce que l'accroissement, entre deux époques, du moment de la quantité de mouvement d'un point matériel par rapport à un axe...
Seite 53 - Ainsi la constante c, ou le double de l'aire décrite dans l'unité de temps par le rayon vecteur du mobile, est toujours proportionnelle à la racine carrée du paramètre de sa trajectoire : elle est égale à cette racine multipliée par y/x.
Seite 457 - ... proportionnelles aux masses se composent en une seule force, appliquée au centre de gravité et égale h — M/,, M étant la masse totale du système. Le travail de cette résultante est égal à la somme des travaux des composantes; or ce travail est nul, puisque dans le mouvement relatif le centre de gravité du système reste immobile. On prouverait de même que les forces apparentes ne figurent pas dans les équations des moments des quantités de mouvement, pris par rapport à des axes...
Seite 34 - Cette résultante est une force verticale dirigée de bas en haut, égale au poids du volume de fluide déplacé par le solide, et elle est appliquée au centre de gravité de ce volume.
Seite 248 - B' permet à l'observateur d'exercer une aspiration k l'intérieur du tube ABC. Une échelle graduée RS sépare les deux branches AB, BC. On plonge l'appareil dans l'eau en l'orientant dans le sens du courant, et en ayant soin qu'il soit placé verticalement. Il est maintenu dans cette position à l'aide d'une vis, le long d'une tige de fer solidement fichée dans le lit du cours d'eau, au point où l'on veut déterminer les vitesses. Ouvrant le robinet T à l'aide d'une tige ou d'une ficelle, l'eau...

Bibliografische Informationen