Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

!הוה

Wer zeiget mir die Kunst , sich selbsten recht zu Keñen kein sterblicher als Lop, wird dir sie lernen können.

Metzger

41 et

seulp: Arge

[blocks in formation]

CINQ LANGUES,

SAVOIR: Angleis, Latin, Italien, François & Allemand

Nouvelle Edition.

117

à STRASBOURG, shez AMAND KÖNIG , Libraire,

MDCCLXXII.
AVEC PERMISSION DES SUPERIÈURS.

[ocr errors][ocr errors]

AVERTISSEMENT

DE

L'ÉDITE U R.

DE

E tous les ouvrages philosophiques fortis

de la plume de l'illustre POPE, son Essai SUR L'HOMME est sans contredit celui , qui lui fait le plus d'honneur, tant par l'importance du sujet, que par les idées sublimes, avec lesquelles il a su le développer. Son but principal est de ne faire usage , que des seules lumieres de la Raison, pour examiner la nature de l'homme.

La raison, selon lui, nous fait suffisamment connoître , que l'homme, tel qu'il est, a été créé pour habiter cette petite Planete , & qu'il est doué

de toutes les qualités nécessaires à son état présent , rélativement à toutes les parties, qui composent cet Univers.

.

nous

Puisqu'il est certain, que le fini ne peut avoir aucun rapport avec l'infini , l'homme, comme Etre fini ou borné, ne saura donc jamais déterminer tous ses rapports avec toutes les párties, qui composent le monde qu'il habite , puisqu'elles sont infinies à son égard. Son ignorance est sans doute la cause, que nous ne pouvons appercevoir , jusqu’où va la fagese divine dans la formation de l'homme & de toutes ses créatures. La seule chose, dont devons être bien persuadés, c'est de notre foiblesse & de notre néant, source de toutes nos imperfections. Aufsi POPE fait voir dans la seconde Epitre , que la sagesse & la bonté de Dieu éclatent jusques dans les miseres, auxquelles il a assujeti ses enfans les plus chéris. Il prouve assez clairement , que les passions sont bonnes en elles-mêmes, &

que c'est de leur bon ou mauvais usage, que dépend le bonheur ou le malheur de chaque homme en particulier , & de la société en général. La source des plaintes de l'homme contre la Providence vient de ce qu'il croit , que

« ZurückWeiter »