Archives, ou correspondance inédite de la maison d'Orange-Nassau: 1552-1584. Série 1

Cover
S. et J. Luchtmans, 1841
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 78 - ... établies , ou pour les conduire à la « guerre , et qu'ils n'avoient garde de consi« dérer les rois comme des législateurs qui « pouvoient tout ordonner selon leur bon « plaisir. Il ne reste aucune ordonnance des « deux premières races de la monarchie qui « ne soit caractérisée du consentement des « assemblées générales des champs de mars « ou de mai ; et même aucune guerre ne se « faisoit alors sans leur approbation.
Seite 111 - Tels sont les deux points fondamentaux de la réforme : reconnaître la Bible pour règle de sa croyance, et n'admettre d'autre interprète du sens de la Bible que soi. Ces deux points combinés forment le principe sur lequel les chrétiens réformés se sont séparés de...
Seite 114 - C'est assez. Assurément celui qui nie que le glaive temporel soit en la puissance de Pierre méconnaît cette parole du Sauveur : Remets ton glaive dans le fourreau. Le glaive spirituel et le glaive matériel sont donc l'un et l'autre en la puissance de l'Église ; mais le second doit être employé pour l'Église , et le premier par l'Église. Celui-ci est dans la main du prêtre ; celui-là est dans la main des rois et des soldats, mais sous la direction et la dépendance du prêtre. L'un de ces...
Seite 109 - Lamennais, pressés de l'impérieux besoin de renouer, pour ainsi dire, avec Dieu, de combler le vide immense que la religion en se retirant a laissé en eux, redeviennent chrétiens, qu'on ne s'imagine pas que le christianisme auquel ils se rattacheront puisse être jamais celui qu'on leur présente sous le nom de catholicisme.
Seite 104 - Il faut donc, à cause de lui, que non-seulement on endure que les supérieurs dominent, mais aussi qu'on les honore et prise en toute révérence, les tenant pour ses lieutenants et officiers, lesquels il a commis pour exercer une charge légitime et sainte. XL. Nous tenons donc qu'il faut obéir à leurs lois et statuts...
Seite 110 - ... été un grand élan de liberté de l'esprit humain, un besoin nouveau de penser, de juger librement, pour son compte, avec ses seules forces, des faits et des idées que jusque-là l'Europe recevait ou était tenue de recevoir des mains de l'autorité. C'est une grande tentative d'affranchissement de la pensée humaine ; et, pour appeler les choses par leur nom, une insurrection de l'esprit humain contre le pouvoir absolu dans l'ordre spirituel.
Seite 96 - Car vous êtes sauvés par la grâce, par la foi; et cela ne vient point de vous, c'est le don de Dieu ; non point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.
Seite 204 - M contraint de penaer à son particulier; et ne. pouvant plus porter une telle oppression, commencèrent plusieurs à se rallier ensemble, pour regarder à quelque juste défense, pour remettre sus l'ancien et légitime gouvernement du royaume.
Seite 196 - ... monstranl par les effects qu'en ce point ils ne se sont aucunement trompés ny abusés. Et quant à se transporter incontinent à la ville de Bruxelles, ores que le dit Sieur Prince n'auroit rien si cher que de les obéir en cecy, mesmes pour le désir qu'il a de revoir sa chère patrie et jouir de la bonne compagnie de ses meilleurs amis et frères, où de sa jeunesse il a esté nourri, si est-ce qu'il les prie bien affectueusement qu'ils veillent considérer que, pour la charge qu'il a des...
Seite 204 - France et d'Allemagne, comme aussi aux plus doctes théologiens, il se trouva que l'on se pouvait légitimement opposer au gouvernement usurpé par ceux de Guise, et prendre les armes à un besoin pour repousser leur violence, pourvu que les princes du sang, qui sont nés en tel cas légitimes magistrats, ou l'un d'eux le voulût entreprendre, surtout à la requête des états de France, ou de la plus saine part d'iceux.

Bibliografische Informationen