Traité des arbres & arbrisseaux forestiers, industriels et d'ornement: cultivés ou exploités en Europe et plus particulièrement en France; donnant la description et l'utilisation de plus de 2400 espèces et 2000 variètès, Band 1

Cover
P. Klincksieck, 1898
0 Rezensionen
 

Was andere dazu sagen - Rezension schreiben

Es wurden keine Rezensionen gefunden.

Ausgewählte Seiten

Andere Ausgaben - Alle anzeigen

Häufige Begriffe und Wortgruppen

Beliebte Passagen

Seite 59 - ... collection d'individus semblables, que la génération perpétue dans le même état, tant que les circonstances de leur situation ne changent pas assez pour faire varier leurs habitudes, leur caractère et leur forme.
Seite 222 - L'écorce de l'ailaote renferme, d'après l'analyse qu'en a faite M. Payen : du ligneux, une sorte de chlorophylle, un principe colorant jaune, une gelée végétale, une substance amère, une résine aromatique, des traces d'huile essentielle à odeur forte et vireuse, une matière grasse azotée et quelques sels. La proportion du principe mucilagineux est tellement...
Seite 505 - En définitive, on peut regarder l'habitation actuelle du Poirier de la Perse septentrionale à la côte occidentale de l'Europe tempérée, principalement dans les régions montueuses, comme préhistorique et même antérieure à toute culture.
Seite 586 - L»'une manière générale, on estime que cette planta vaut les deux tiers du foin et que le rendement en vert peut atteindre 30.000 kilogr. par hectare. Quand on peut donner ce fourrage à consommer en vert et que les pousses sont encore herbacées, il n'a besoin d'aucune préparation ; mais quand les tiges sont déjà durcies ou desséchées, il faut, avant de les donner aux animaux, les broyer pour briser les épines, ou mieux, les passer dans un instrument spécial, appelé 'broyeur d'ajoncs....
Seite 64 - ... son initiative sous ce rapport. Sans doute, il éprouvera, dans la sélection des arbres forestiers, des difficultés et des déceptions plus considérables que celles rencontrées, et d'ailleurs surmontées, par l'horticulteur. « La relation de la plante sauvage avec le milieu extérieur est toute autre que la relation de la plante cultivée vis-à-vis de l'homme. Celui-ci protège les plantes qu'il cultive contre leurs ennemis et contre les causes qui leur sont contraires, tandis que la plante...
Seite 585 - ... des véhicules et des animaux, ou après avoir été coupé en morceaux et mélangé à d'autres substances organiques. L'ajonc est aussi utilisé pour faire des haies vives, impénétrables^ supportant bien la taille. Les jeunes tiges bien droites peuvent faire des cannes, des manches de parapluies et même d'excellents manches d'outils. Enfin, les jeunes pousses tendres de cet arbrisseau constituent un fourrage recherché par les animaux domestiques, bovidés et équidés.
Seite 585 - ... sont attaquées dans la gousse par une sorte de bruche qui les rend impropres à la germination. Le mieux, pour récolter ces graines, est de couper les sommités fructifères dès le matin, de les jeter sur un drap et de les battre avec.- un fléau, après les avoir recouvertes d'un autre drap pour empêcher leur dispersion. L'ajonc est très commun dans l'Europe occidentale, sur les sols sablonneux ou granitiques, surtout dans l'ouest de la France et en Angleterre ; il couvre souvent des étendues...
Seite 222 - ... propriété, qui mérite d'être étudiée, donnera peut-être lieu à des applications importantes. La matière colorante jaune a pu être fixée sur des étoffes de laine, mais elle n'est ni belle ni très-fixe. M Hétet. professeur à l'école de médecine navale de Toulon, a étudié l'action...
Seite 261 - Grenadier comme originaire de la Perse et de quelques pays adjacents. La culture en a commencé dans un temps préhistorique et son extension dans l'antiquité, vers l'Occident d'abord et ensuite en Chine, a causé des naturalisations qui peuvent tromper sur la véritable origine.
Seite 584 - Bractées ovales aigui-s, soyeuses.— Fleurs solitaires ou géminées, apparaissant en mars-avril, souvent même plus tôt ; calice jaunâtre semi-étalé, presque aussi long que la corolle, velu; carène droite, obtuse. Gousse de 15-18 millimètres sur 6-7, brune, très velue, renfermée aux trois quarts dans le calice ; graines 3-6, olivâtres...

Bibliografische Informationen